Illustration Homeopathie © Tim Douet

Boiron : changement de direction en pleine polémique sur l'homéopathie

Alors que les polémiques sur l'efficacité de l'homéopathie se multiplient, Christian Boiron vient d'annoncer son départ de la tête du groupe dont le siège est situé à Messimy dans le Rhône.

À partir du 1er janvier 2019, Christian Boiron laissera sa place de directeur général de Boiron à Valérie Poinsot, actuellement directrice générale déléguée. Pour l'instant, le groupe n'a pas donné les raisons de ce départ, mais il arrive dans un contexte difficile pour l'homéopathie. En mars, 124 médecins avaient lancé une tribune contre "les médecines alternatives", visant notamment l'homéopathie "comme les autres pratiques qualifiées de « médecines alternatives », n'est en rien scientifique. Ces pratiques sont basées sur des croyances promettant une guérison miraculeuse et sans risques", selon les auteurs de la tribune. De son côté, la ministre de la Santé a saisi la Haute Autorité de santé qui va évaluer l’efficacité de l’homéopathie et rendre un avis sur le "bien-fondé" de son remboursement par la Sécurité sociale. Le gouvernement devrait prendre une décision début 2019. Dernier symbole, la faculté de médecine de Lille vient d'annoncer lors de cette rentrée qu'elle suspendait son diplôme d'homéopathie. Boiron vient de dévoiler ses derniers chiffres et ils sont en baisse. Au premier semestre 2018, le résultat net affiche un recul de 13,1 % pour s'établir à 21,6 millions d'euros. Le résultat opérationnel est à 35,38 millions d'euros, pour une baisse de 13,8 %.

à lire également
Un homme a foncé sur les manifestants à Firminy, dans le département de la Loire, alors que des "gilets jaunes" bloquaient la circulation, comme partout en France ce samedi 17 novembre. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut