Biosmoke : la marijuana légale fait un tabac

On y trouve des mélanges de plantes à fumer aux effets... très relaxants. Les pouvoirs publics s'y intéressent de très près.

"Mélange de plantes rares et exotiques, Spice combine des plantes et des extraits naturels reconnus de tous temps pour leurs effets psychoactifs. Sa composition intègre des éléments recherchés pour leurs vertus relaxantes, sédatives, mais aussi euphorisantes". Les amateurs de fumette ont-ils trouvé le substitut licite à la marijuana ?

C'est toute la question que l'on peut se poser à la visite de biosmoke.com. Le site internet marchand, enregistré au Royaume-Uni, mais adressé à un public francophone (écrit en français), propose différentes préparations de plantes prêtes à l'emploi pour fumer "avec ou sans tabac, en cigarette ou encore à la pipe".

Spice est l'une des quatre spécialités en vente. Panachée de 13 plantes (dont 5 utilisées pour leur simple parfum), la mixture, conditionnée en sachet hermétique et scellé, contient nombre de plantes des plus étonnantes : la baybean "fumée dans le golfe du Mexique comme substitut à la marijuana", la queue de lion "fumée par les tribus Xhosa et Hottentot d'Afrique du Sud pour ses effets enivrants et euphoriques, elle est aussi appelée "wild dagga" ou cannabis sauvage", la maconha brava dont "les Indiens d'Amazonie fument les feuilles pour avoir des visions divinatoires", ou encore l'indian warrior "utilisée depuis longtemps comme aphrodisiaque, relaxant musculaire et sédatif".
Détente et légère euphorie
Relaxant, ce sont justement les effets que Romain, 35 ans, cadre dans une grande administration lyonnaise, cherchait. Ancien fumeur occasionnel, il souhaitait se détendre après le travail, mais avec un produit "pas trop puissant, légèrement euphorisant et surtout légal". Bingo ! il est aujourd'hui un inconditionnel de la biosmoke.

A Lyon Capitale, nous avons testé non pas la Spice - que nous avons achetée en ligne et que nous n'avons toujours pas reçue, une semaine après la commande - mais la Gorilla, présentée comme "le calme et la puissance du gorille en sachet". Effectivement, au nez, c'est du sauvage, le mélange d'herbes ne sentant pas la rose mais plutôt le purin, avec de subtiles notes de sudation. En main, la mixture se présente comme de la marijuana classique, verte kaki, mais peu grasse, voire relativement sèche. Résultat : en bouche, la biosmoke laisse un arrière-goût très âpre et une forte envie de boire. Quant aux effets, ils sont bel et bien réels : détente et légère euphorie.
29 euros les 5 grammes
Pour moins de 30 euros le sachet de 5 grammes, biosmoke est donc au prix du marché, l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (Ofdt) estimant aujourd'hui le gramme de marijuana à 5 euros. Mais alors, est-ce vraiment légal ?

Sur le site anglais, il est bien précisé que tous les mélanges ne contiennent ni cannabis ni THC (le principe actif du cannabis), qu'ils sont "en respect total de la législation". Et de citer 27 pays, dont la France, où les produits biosmoke sont légaux. Fabrice Besacier, responsable de la section stupéfiants de l'Institut national de police scientifique (Ecully), a déjà eu à étudier par deux fois la biosmoke. "Il ne s'agissait pas de saisies, mais plutôt de missions dans la perspective d'analyses. Mon travail consistait à déterminer si la substance en question était ou non interdite. En l'occurence, tout est licite". Confirmation de l'Afssaps (agence française de sécurité sanitaire des produits de santé), que nous avons interrogée : "aucune des plantes mises en vente sur biosmoke n'est classée sur la liste des psychotropes ou des stupéfiants. Mais certaines plantes ne sont pas complètement innocentes : la sauge divinatoire ou le kratom par exemple sont des produits très hallucinogènes, quasi similaires au LSD".

Un site illégal en France
Autrement dit, la biosmoke est surveillée de près. Sur le site de la Mildt (mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie), il est d'ailleurs précisé que "le site Internet "biosmoke" est illégal en France dans la mesure où, même si les produits qu'il commercialise ne sont pas considérés comme des stupéfiants, le fait de les présenter comme des "stupéfiants légaux" procurant les mêmes effets tombe sous le coup de l'article L.3421-4 du code de la santé publique. Celui-ci réprime en termes très généraux la présentation sous un jour favorable des stupéfiants mais également des "substances présentées comme ayant les effets de substances ou plantes stupéfiantes ', infraction punie de cinq ans d'emprisonnement" .

Nous avons tenté de joindre les patrons de Biosmoke, à Londres. Sans succès. Le numéro de téléphone indiqué n'existe pas et les mails restent sans réponse. Ce qui est sûr, c'est qu'aujourd'hui, avec la répression accrue, les 1,2 million de consommateurs réguliers de cannabis en France pourront toujours se rabattre sur la biosmoke. A moins que les pouvoirs publics finissent aussi par interdire les plantes en question.

Repères
Marijuana : les Français ont la main verte
- 227 tonnes de cannabis consommées en France, dont 32 tonnes en production domestique
- entre 950 et 1,3 millions de plants récoltés, soit 11,5 % de la consommation totale, soit 1 joint sur 9 fumés
- 1,2 million de consommateurs réguliers

Source : La culture de cannabis en France : volume et qualité estimés, une première estimation (Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie - avril 2008).

L'Appel du 18 Joint
"Avis à la population. Entrez en résistance pour l'Appel du 18 Joint ". Mercredi 18 juin, de 18h à 22h place de la Croix-Rousse, le Circ (collectif d'information et de recherche cannabique, basé à Villeurbanne) organise la 32e édition de l'Appel du 18 Joint, "l'occasion pour les citoyens, la plupart amateurs de cannabis, de revendiquer un usage raisonné de cette plante et de réclamer un encadrement légal de sa production, de sa distribution et de son usage". Référence au 18 juin 1940 lorsque le Général de Gaulle, depuis Londres, lançait un : "quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas". www.18joint.org.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut