Bernard Rivalta ne s'arrête pas

Ce n'est pas l'heure de la retraite. Selon Le Progrès, le président du Sytral, âgé de 66 ans, ne raccrochera pas. Il figurera sur la liste socialiste – ou d'union de la gauche – à Vénissieux, en position éligible. Il fera même partie des élus fléchés, envoyés siéger à la communauté urbaine, qui deviendra bien vite métropole.

"A la demande de Gérard Collomb, je participerai aux négociations entre le Grand Lyon et le conseil général [afin de créer la nouvelle collectivité]", confie-t-il. Il y a fort à parier qu'il se succède à lui-même à la tête du Sytral.

2 commentaires
  1. christian - mar 18 Juin 13 à 11 h 04

    et il faudrait que l'on respecte nos élus, quand ils s'accrochent à ce point à tous les râteliers pour mémoire, pour ceux qui l'auraient oublié :http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Politique/Transports-publics/Rivalta-perd-en-Conseil-d-Etat-fin-de-six-ans-de-procedures

  2. Dollet - mar 18 Juin 13 à 15 h 46

    Est ce Rivalta qu'il faut blamer à s'accrocher ainsi - c'en est pathétique- à son maroquin ou ne serait ce pas Collomb le grand responsable de cette décision? Collomb dont la gestion autocratique du pouvoir le conduit à tout vouloir contrôler, à vouloir décider de tout..rien de mieux pour cela que des inféodés... Vivement un grand coup de vent démocratique sur notre vie et notre agglomération!

  3. aegir - mer 19 Juin 13 à 14 h 05

    Bon, ben ça fait au moins une liste pour laquelle je ne voterais pas.Même au second tour, et quel que soit son adversaire.A Vénissieux, on a bien assez de racaille en sweat-shirt, on n'a pas besoin d'avoir en plus celle en costard-cravate.Et puis j'ai pas oublié le népotisme lorsqu'il a embauché le fils de Collomb en 2009 avec un salaire de plus de 4000€ http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Divers/Le-fils-Collomb-recrute-au-Sytral

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut