ruelles pavées
Oingt @Etienne Ramousse / Destination Beaujolais

Be Authentic, la nouvelle marque territoriale du Beaujolais

Le territoire du Beaujolais a lancé une démarche de branding territorial. La marque territoriale "Très Beaujolais" devient "Beaujolais Be Authentic". Objectif : faire rayonner le Beaujolais qui conjugue l’authenticité et l’innovation.

On connaissait "I love New York" - pionnier dès 1977 de la réflexion sur le marketing territorial - "I Amsterdam", "Be Berlin", "Let's do London", "Madrid about you", cOPENhagen, etc. En France, c'est Montpellier qui, huit ans plus tard, a ouvert le bal, avec "Montpellier la surdouée". Dès 2007, inspirée du succès de ses voisines, Lyon se dote elle-aussi d’un emblème, un lion rouge stylisé, et d’un slogan formé sur l’anagramme de la ville, véritable coupe de génie : Only Lyon, faisant émerger une identité forte pour la ville.

Mardi 28 mai, l’agence d’attractivité du Beaujolais a lancé sa nouvelle marque territoriale pour assurer la promotion et la valorisation du territoire. Un vaste programme de marketing territorial chargé du rayonnement et d'une nouvelle vision de l'attractivité du Beaujolais. L'idée : soutenir les politiques d’attractivité (entreprises, savoir-faire…) mais aussi de renforcer le sentiment d’appartenance et de fierté de ses habitants.

Lire aussi :
- Le Beaujolais obtient le label Geopark Unesco
-  La route des vins. Les beaujolais, de l’ocre en bouteille

La nouvelle signature Beaujolais Be Authentic ("soyez authentique") est compréhensible de tout le monde, l'anglais visant l'international. Le slogan reprend aussi les quatre premières lettres de "Beaujolais". "C'est une marque qui se veut au-delà du tourisme, c'est l'ensemble des activités liées au territoire, assure Denis Garnier , président de la marque territoriale du Beaujolais. "Be Authentic" se décline dans un tas d'approches, aussi bien internes, on va dire traditionnelles - l'authenticité du savoir-faire, l'authenticité de la nature que l'authenticité de l'innovation, de la nouveauté, de ce que l'on peut apporter ici en Beaujolais, avec tout un tas d'entreprises et d'activités innovantes."

Pour appuyer le lancement de cette nouvelle marque territoriale, Destination Beaujolais a produit quatre mini clips vidéo représentant le Beaujolais comme la Toscane - le pays des pierres dorées est depuis des années déjà surnommé "la petite Toscane française" - mais aussi le parc de Yellowstone, la grande muraille de Chine ou le lac Majeur.

Façon de dire que le Beaujolais a aussi des sites remarquables et n’a rien à envier aux hot spots touristiques étrangers.


Lire la retranscription intégrale de l'entretien avec Denis Garnier

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau rendez-vous de 6 minutes chrono. Nous accueillons aujourd'hui Denis Garnier, président de la marque territoriale du Beaujolais, bonjour.

Bonjour

Quand on parle du Beaujolais c'est souvent la composante vin qui ressort puisque, effectivement, le Beaujolais c'est une grande région viticole avec douze appellations, dont dix grands crus. Aujourd'hui, Destination Beaujolais ambitionne de faire évoluer l'image du territoire viticole, c'est-à-dire passer d'une simple image viticole à une image de destination séjour et destination vacances. Diriez-vous que le Beaujolais est un peu le parent pauvre, comme j'ai pu l'entendre dire, le parent pauvre de la région Auvergne-Rhône-Alpes ?

Alors on va dire, oui un petit peu, dans un certain sens mais c'est vrai que sa notoriété dans le vin est internationale et elle est extrêmement forte, et le Beaujolais n'a peut-être pas réussi ces dernières années à faire valoir son territoire, un territoire magnifique, un territoire qui est véritable destination à la fois, bien sûr comme vous l'avez évoqué pour les touristes, mais aussi pour les entreprises ,pour l'activité économique. Nous avons de nombreux atouts qui ne sont pas toujours mis en valeur malgré notre proximité immédiate avec Lyon.

Alors j'ai regardé un peu, le Beaujolais, on ne va pas faire une énumération de chiffres, c'est 200 000 habitants, effectivement plus de 2 000 domaines viticoles et c'est aussi 630 000 nuitées l'année dernière, c'est-à-dire c'est en augmentation de plus 4,5% par rapport à 2022. Est-ce que vous avez des objectifs de nuitées que vous êtes fixés destination Beaujolais et l'office du tourisme ?

Alors nous sommes sur une croissance de 5 à 10% par an et c'est vrai que la nouvelle marque territoriale, pour nous, doit être un vecteur d'accélération de l'attractivité du territoire et de sa mise en avant dans le monde et, en proximité, avec Lyon, bien entendu.

Justement, cette marque territoriale, vous avez lancé une nouvelle campagne de communication qui est, on va dire assez originale puisque vous avez sorti quatre mini clips de 10 secondes, qui représentent Beaujolais comme la Toscane - d'ailleurs le "pays des pierres dorées" on a toujours appelé ça la petite Toscane française - mais aussi le parc de Yellowstone, la grande muraille de Chine ou le lac Majeur. Expliquez-nous un peu pourquoi vous avez fait ces clins d'oeil à ces différents endroits dans le monde.

Alors, en fait, le Beaujolais est divers et très varié : vous avez le Beaujolais comme vous l'avez cité, de la petite Toscane, nous avons le Beaujolais viticole, nous avons le Beaujolais vert aussi qui est à proximité également, où nous avons de nombreuses forêts, un grand lac, donc c'est un petit peu des clins d'oeil sur ce qu'on peut trouver à proximité et qui vont rappeler un certain nombre de grandes destinations du monde entier et surprendre le visiteur les touristes et nos habitants.

Destination Beaujolais a signé un partenariat avec ONLYLYON Lyon Tourisme et Congrès, qui est un peu l'office du tourisme de Congrès de Lyon, sur quoi porte ce partenariat ? Quelles sont les grandes lignes ?

Ce partenariat vise à faire connaître les destinations réciproques. Cela veut dire que nous attirons beaucoup de visiteurs qui aiment le vert, la verdure, la nature, peut-être également le vin bien entendu, le patrimoine aussi, nous sommes riches de plus de 250 châteaux, nous avons des églises, nous avons des villages magnifiques et nous avons à côté de nous une métropole qui attire effectivement des centaines de milliers de visiteurs chaque année, pour ne pas dire des millions. Donc l'idée de ce partenariat, c'est de partager et de faire rester les touristes, les visiteurs sur les deux destinations et que ce soit une continuité naturelle.

Oui c'est ce que nous disait dans Lyon Capitale, sur ce plateau même, Virginie Carton qui est directrice d'ONLYLYON Tourisme et Congrès : que l'idée c'était de doubler le temps de séjour des touristes lyonnais, c'est-à-dire passer de 25 jours à 5 ou 6 jours et, effectivement, de partir en étoile, c'est-à-dire que Lyon serait le camp de base des touristes avec une destination en étoile et notamment la destination Beaujolais c'est un peu ça.

Oui, tout à fait, vous avez bien résumé, puisque notre proximité nous rend naturellement complémentaires et nous avons de nombreuses actions à mener ensemble avec ONLYLYON pour tenir les touristes et, si on peut dire, les faire rester et leur montrer la diversité de notre territoire. Bien sûr, des touristes sont intéressés par le côté urbain : Lyon est une destination extrêmement attractive mais le côté nature, verdure, les monts, les collines, voilà toutes les activités que nous pouvons proposer sont un complément idéal.

Alors quelle va être la nouvelle on va dire la nouvelle baseline de Destination Beaujolais ?

Alors ce sera la baseline de la marque territoriale, donc c'est une marque qui se veut au-delà du tourisme, c'est l'ensemble des activités liées au territoire et cette nouvelle baseline s'apparentera à quelque chose qui nous est cher puisqu'elle s'appellera "Be Authentic". On aura un logo qui sera représenté par Beaujolais avec une baseline Be Authentic, donc c'est "soyez authentique". Alors le "soyez authentique", évidemment, se décline dans un tas d'approches, aussi bien des approches internes, des approches on va dire traditionnelles, l'authenticité du savoir-faire, l'authenticité de la nature, et puis aussi l'authenticité de l'innovation, de la nouveauté, de ce que l'on peut apporter ici en Beaujolais, avec tout un tas d'entreprises et d'activités innovantes.

Merci Denis Garnier d'être venu nous présenter cette nouvelle baseline, ce nouveau marketing territorial parce qu'il s'agit bien de ça, Be Authentic pour la destination Beaujolais.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut