Conseil régional 4.01.16
© Tim Douet

Auvergne-Rhône-Alpes : l'opposition PS vote contre l'A45

Ce jeudi Laurent Wauquiez proposait au vote une subvention de 132 millions d'euros pour l'A45 qui reliera Lyon-Saint-Etienne. Une proposition face à laquelle les élus d'opposition socialiste se sont opposés.

Si nous sommes favorables à une liaison sûre et moderne entre Lyon et Saint-Etienne, nous estimons que la Région n’a pas vocation à financer cette autoroute, dont l’étude a été réalisée à la va-vite”, ont indiqué les élus PS du conseil régional à propos de la subvention de l'A45.

Selon eux, “cette subvention de 132 millions d’euros sera également autant d’argent public qui manquera à des investissements nécessaires sur le territoire ligérien et plus largement au développement durable d’Auvergne-Rhône-Alpes.”

De l'argent qu'ils préféreraient voir investi dans les TER : “Laurent Wauquiez en a fait l’aveu il y a quelques semaines. En cas de financement de l’A45, ‘il ferait des économies sur d’autres dossiers de la Loire’. Dans la Loire justement, une dizaine de lycées attendent leur rénovation. Alors qu’il pestait il y a quelques semaines sur l’état des petites lignes SNCF, il dilapide l’argent de la Région dont ces lignes auraient justement besoin.

Pour Jean-François Debat, président du groupe : “Cette autoroute à péage n’a pas besoin de l’argent public pour se réaliser. Les contribuables paieront cette route deux fois, par leurs impôts et par le péage”. Une concession de 55 ans accordée à Vinci est prévue dans le plan de financement. Un plan qui assure à la compagnie l'amortissement de son investissement initial qui se chiffrera à un tiers de coût total des travaux estimé à 1,2 milliard d'euros.

à lire également
Interview - Lors d'une réunion de la commission générale du Sytral sur la rupture du contrat Rhônexpress, le maire de Lyon, Gérard Collomb a une nouvelle fois plaidé pour une médiation. Le président de la métropole David Kimelfeld, qui souhaite la fin de la concession, a aujourd'hui le sentiment que certains "cherchent à gagner du temps".
6 commentaires
  1. FEFI - 8 juillet 2016

    Bien, mais quel est le résultat du vote? Qui est pour l'A45?

  2. Robes Pierre - 8 juillet 2016

    Nous aurions préférés que cette opposition s'applique au 49/3 de la veille mais il aurait fallu un peu de courage politique

  3. JPaul - 8 juillet 2016

    Le résultat du vote c'est une région défigurée, saccagée pour faire plaisir au groupe Vinci, des centaines d'hectares noyés sous le bitume. C'est vrai que ce groupe a vraiment besoin d'une subvention de presque 1 milliard d'euros pour construire une autoroute dont il aura la concession pour 55 ans, avec 38,5 milliards de CA en 2015 et un résultat net de 2.1 milliards d'euros (en hausse de 10%). Et pendant ce temps nos communes, départements n'ont pas de quoi rénover nos routes de campagne. La région abandonne de plus en plus le chemin de fer alors que celui-ci a grand besoin d'aide. Et que dire encore du fait que les élèves de collège n'auront pas un livre chacun à la rentrée faute de moyens financiers ! Pour ce qui est du résultat mathématique c'est 94 pour, 81 contre et 2 abstentions

  4. Robes Pierre - 8 juillet 2016

    pour les opposants les plus farouches à l’aménagement du territoire, il reste à rejoindre la secte des Mormons, voiture à Cheval et chemins de terre.

  5. FEFI - 8 juillet 2016

    @Robes Pierre, vous ne croyez pas si bien dire, des routes ou des chemins de terre seraient bien moins couteux et feraient ralentir les 'Fangios' sans pouvoir toutes ces bosses et gendarmes couchés.

  6. JPaul - 9 juillet 2016

    Non, non Robes il reste encore plein de recours, et l'A45 n'est pas encore faite, croyez moi nous allons nous battre. Regardez Notre Dames des Landes, Civens !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut