Attentat de Nice : Olfa et son fils de 4 ans vivaient à Lyon

Au moins dix enfants et adolescents se trouvent parmi les 84 victimes de l'attentat de Nice. Après que son père ait cherché sans relâche de ses nouvelles à travers les médias, Kilian, 4 ans, n'a pas survécu à l'attaque. C'est aussi le cas de sa mère de 31 ans. Tous deux vivaient à Lyon, leurs corps seront rapatriés dans leur pays d'origine, en Tunisie, à la demande de la famille.

C'est au compte-goutte que les 84 victimes de l'attentat de Nice sont identifiées. Une liste qui témoigne du caractère aveugle de l'attaque et du malheur indescriptible d'avoir été au mauvais endroit, au mauvais moment. Mohamed Lahouaiej Bouhlel, le conducteur du camion de 19 tonnes, avait le même âge qu'Olfa Bent Souayah Khalfallah, 31 ans. Cette jeune femme était installée à Lyon et a perdu la vie dans l'attaque. La victime et son bourreau partageait également un pays d'origine, la Tunisie, et un pays d'accueil, la France. Tous deux étaient parents. Le mari d'Olfa, Tahar Merji, a confié à Nice Matin avoir trouvé son épouse au sol, décédée sans qu'il puisse lui parler. Leur fils de 4 ans, Kilian, a été transféré à l'hôpital Pasteur 2. Son père a appris sa mort le samedi dans l'hôpital, après avoir appelé pendant 48 heures les commissariats et les hôpitaux. Sur le réseau social Facebook, le visage angélique de Kilian circulait dans l'espoir d'avoir de ses nouvelles. Son portrait a rapidement fait le tour de la toile, suscitant l'émotion, transformée en colère amère à l'annonce de sa mort.

à lire également
Empreintes papillaires, profil ADN, vidéo-surveillance, bornage téléphonique... les fonctionnaires du renseignement et d'enquête placé sous le commandement de la SDAT et de la section anti-terrorisme du parquet de Paris, mettent tous les moyens techniques en oeuvre pour retrouver le principal suspect après l'explosion d'un colis piégé, ce vendredi, à Lyon. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut