archives départementales du rhône
©archives.rhone.fr

Archives départementales de Lyon : où sont les femmes ?

Le 9 juin, les Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon organisent une collecte d’archives privées sur l’histoire des femmes.

À l’occasion de la Journée internationale des Archives du 9 juin, le ministère de la Culture lance une “Grande collecte” des archives privées relatives à l’histoire des femmes. Tous les services d’archive, qu’ils soient nationaux, départementaux ou communaux, sont invités à y participer. Pour enrichir leurs ressources, les Archives départementales lyonnaises sont donc à la recherche d’archives privées sur les femmes, leur engagement politique, leur vie professionnelle ou encore familiale.

Pour Sophie Malavieille, directrice adjointe des Archives départementales, l’opération consiste à encourager les dons privés. “Il y a beaucoup de documents, soit qui dorment, soit qui finissent hélas dans une poubelle”, déplore-t-elle, leurs propriétaires ayant rarement le réflexe d’en faire don aux Archives. Ainsi, les Archives espèrent enrichir leurs ressources, notamment pour les mettre au service de la recherche. On constate également qu’il y a davantage de sources publiques sur les activités des hommes que sur celles des femmes. La collecte vise donc à rééquilibrer la balance pour rendre plus visible l’histoire des femmes.

En attendant le 9 juin, les Archives départementales et l’INA proposent de revenir sur l’histoire des femmes pendant la Seconde Guerre mondiale, et notamment sur la collaborationniste Thérèse Léopold, dite “la passeuse des Aubrais” à travers un documentaire projeté aux Archives le mercredi 6 juin en présence d’Isabelle Doré-Rivé, directrice du Centre d’histoire de la résistance et de la déportation. Les Archives organisent également jeudi 7 juin dans leur auditorium une conférence avec Simone Daret, syndicaliste et militante féministe lyonnaise, pour parler de l’engagement politique au féminin.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut