Appel à la manifestation en faveur des réfugiés

Face à la crise migratoire qui touche l’Europe, divers collectifs, associations et partis d’extrême gauche organisent une manifestation de soutien aux réfugiés, ce samedi, place des Terreaux.

"Réfugié-e-s vous êtes les bienvenu-e-s !" Tel est le mot d'ordre de l'appel au rassemblement en faveur de la liberté de circulation prévu ce samedi. Plus d'un mois après la manifestation du 12 septembre, qui avait rassemblé environ 500 personnes, les défenseurs de ceux qui "fuient la guerre et la misère" renouvellent leur appel à la solidarité. Les militants du Front de gauche, du NPA ou de Lutte ouvrière viendront grossir les rangs des associations et collectifs qui œuvrent au quotidien pour l'accueil des réfugiés.

Si la crise syrienne est dans toutes les têtes, les signataires de l'appel tiennent à souligner qu'ils plaident pour l'ensemble des réfugiés, quelle que soit leur origine. "Nous refusons que l’on "trie" les immigré-e-s selon les pays d’origine ou les "causes" de leur exil", précisent-ils.

Réquisitionner les logements vides

Les organisations à l'origine du mouvement s'insurgent contre les expulsions de sans-papiers qui se poursuivent, "voire s'accentuent". Elles souhaitent que les logement vides soient réquisitionnés pour accueillir les réfugiés. En ce sens, l'appel propose la mise à disposition de l'ancienne caserne de gendarmerie de Bron. Les trois immeubles qui la composent "contiennent plusieurs centaines d’appartements", s'insurgent les signataires.

L'appel met également en cause la responsabilité du Gouvernement et appelle à mettre fin au programme européen Frontex. Entre autres revendications, les organisations signataires exigent "l'abrogation des lois qui entravent la libre circulation" des individus et la fermeture des centres de rétention administrative, comme celui de l'aéroport Saint-Exupéry.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut