(Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Alerte à la bombe à la Part-Dieu à Lyon : La suspecte hospitalisée d'office

En garde à vue depuis jeudi pour avoir menacé d'utiliser des engins explosifs à la Gare Part-Dieu, une cinquantenaire se retrouve hospitalisée d'office.

Le Progrès rapporte que la femme de cinquante ans placée en garde à vue depuis son interpellation jeudi a été hospitalisée. Cette dernière avait menacé de faire exploser un sac plein d'explosifs à la Gare Part-Dieu, ce qui avait entrainé l'évacuation des usagers ainsi que l'arrêt des trains pendant trois heures. Après vérification, il se trouvait que c'était une fausse alerte à la bombe.

Interpellée par les forces de l'ordre, elle présentait alors "des troubles psychiatriques" et devait "faire l'objet d’une expertise afin de déterminer son degré de responsabilité pénale" expliquait le parquet. Vendredi, elle fera l'objet d'une hospitalisation d'office, soit une admission en hôpital psychiatrique sous contrainte afin d'y recevoir des soins et éviter qu'elle ne porte atteinte à l'ordre public.

4 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - dim 25 Oct 20 à 9 h 03

    Une société intelligente et digne de s'appeler "humaine", ferait de la prévention en ayant de cours de psycho dans toutes les écoles. Chacun a un cerveau, mais on n'étudie pas comment il fonctionne. Donc on reste esclave des manipulations des autres, des siennes, et surtout, on se croit "tout puissant", on croit que les émotions doivent primer alors que ces dernières sont juste une analyse ultrarapide et souvent trompeuse, on prend la violence pour une force supérieure alors que c'est l'inverse : l'expression d'une frustration, d'une impuissance.

    Vu nos moyens techniques de destruction, vu le nombre d'humains, nous sommes à un tournant :
    soit on fait en sorte d'être tous largement plus conscient, soit c'est la destruction totale et finale.

  2. Meritocratierepublicaine - dim 25 Oct 20 à 11 h 43

    La psychologie peut aider certains à mieux comprendre leurs réactions, mais elle ne résoudra qu'une infime partie des problèmes d'incivilité et de violence. Vous pouvez toujours commencer avec quelques tchétchènes ou illettrés de nos banlieues profondes qui souhaitent couper des têtes, je serais très intéressé de voir le résultat 😊
    La solution c'est l'éducation /Exemplarité / sanction

    1. vive_la_monnaie - dim 25 Oct 20 à 12 h 17

      Non mais laissez faire. Pour abobo, il suffit de dire aux enfants que la violence c’est mal pour que pouf la violence disparaisse 😀
      Abolition de la naïveté 😀

      1. Abolition_de_la_monnaie - dim 25 Oct 20 à 12 h 41

        Et si l'éducation commençait aussi par vous ? 🙂

        Car dire "c'est mal", c'est exactement ce que fait la société : de la morale sans conscience.
        Et le résultat, vous le donnez vous-même : aucun résultat 🙂

        La violence, il faut l'expliquer par du A+B=C et non imposer un dogme qui de toutes manières sera rejeté.
        "Super Man" est intelligent, mais à la fin, il gagne parce que c'est le plus violent. C'est ça votre culture.
        Dans la réalité du cerveau, la violence nait d'une frustration, d'une infériorité mentale momentanée à pouvoir s'exprimer et à agir, une perte de limite entre le monde extérieur et le monde que l'on se construit dans sa tête. Bref. Rien de glorieux la violence ! 🙂

        Mais votre société ne peut pas expliquer tout cela dans les écoles, puisqu'elle est fondée sur la violence, la violence économique dans cette guerre permanence même au niveau local, la répression par des "gens qui tapent plus fort" et arrachent des yeux. Il est temps de lutter contre toutes les hypocrisies.
        🙂

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut