collomb
© tim douet

Albanais : Collomb réagit, sans évoquer Oullins

Le président de la communauté urbaine réagit à la décision du juge des référés du Tribunal de Grande Instance de Lyon qui ordonne l’expulsion des 300 demandeurs d’asile. "La situation du campement du pont Kitchener ne pouvait pas durer, ni pour les riverains pour qui ces occupations occasionnaient un trouble quotidien, ni pour les demandeurs d’asile eux-mêmes, pour qui les conditions de vie n’étaient pas acceptables", dit-il dans un communiqué. "La décision du juge était la seule solution possible", conclut Gérard Collomb qui ne dit pas un mot sur le relogement à Oullins, suite à l'ordre de réquisition de la préfecture.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut