piscine
© Lou Vandelle

Agression : la sécurité de la piscine du Rhône renforcée

La ville de Lyon vient d'annoncer "le renforcement des équipes face aux incivilités". La piscine restera fermée ce mercredi, selon la volonté du personnel, en réaction à la montée des incivilités. Elle rouvrira jeudi matin. (MàJ 18h)

Dans un communiqué, la mairie de Lyon a confirmé que "le dispositif de renforcement du personnel déjà initié va donc être renforcé en réponse à la saturation des agents".

Le directeur de la piscine agressé

Ce matin, les premiers baigneurs ont dû repartir, le personnel refusant d'ouvrir les grilles, invoquant une bagarre mardi soir. Un jeune homme âgé de 16 ans, originaire de Saint-Priest, a en effet été interpellé par la police ce mardi soir alors qu'il venait de violenter le directeur de la piscine. "Il s'est pris un violent coup de pied", nous indique une source policière. "Nous avons actuellement peu de violences urbaines (feu de voiture) mais, aux abords des piscines, les incivilités augmentent du fait de la densité. Les gens attendent, sous de fortes chaleurs, et l'irritation s'accentue. Et quand un jeune commence à s'agiter voire à insulter, d'autres suivent",constate un policier. Ainsi, mardi soir, en moins d'une demi-heure, la police est intervenue à trois reprises pour maintenir de jeunes individus.

Des maîtres-nageurs et du personnel de sécurité supplémentaires

Depuis son ouverture, le 3 juillet, la piscine du Rhône a connu une belle fréquentation. Le week-end dernier, près de 5 000 baigneurs s'y sont rendus. Ainsi, le nombre de maîtres-nageurs, de personnel de sécurité et d'encadrement des files d'attente sera renforcé. Toujours selon le communiqué de la ville, "dès cet automne, la rénovation complète des caisses et des vestiaires, à l’occasion de la deuxième phase des travaux, permettra une gestion des files d’attente moderne et rapide, en lien avec l’évolution de la piscine".

---

Lire aussi : “Découvrez la nouvelle piscine du Rhône !”

8 commentaires
  1. sanguinaire - mer 10 Juil 13 à 15 h 36

    quelle surprise...

  2. willycat - mer 10 Juil 13 à 17 h 44

    je sais pas pourquoi ça ne me surprend même plus

  3. rémi - mer 10 Juil 13 à 17 h 51

    Rien d'étonnant en effet, la piscine du Rhône est devenue un endroit à fuir depuis bien longtemps.

  4. Kasneh - mer 10 Juil 13 à 18 h 00

    Le problème n'est pas limité à la piscine du Rhône. Celle de Bron a aussi fermé 2 jours (transat, toboggan jetés dans le bassin...etc) Il y a pourtant vigile, chien et parfois 3 municipaux. Il est plus qu'évident que ce phénomène n'est pas spontanée mais organisé sur tous l'agglomération. Beaucoup de ces perturbateurs sont en lien avec des réseaux mafieux qui sont alimentés par l'argent que leur donne vos enfants!

  5. civis lugduni - mer 10 Juil 13 à 21 h 23

    Surement des jeunes qui ses sont sentis stigmatisés de faire la queue comme tout le monde ou alors peut etre leur a t on demander de participation financière ou..... Bref , la taubira se rattrapera en leur offrant des tickets d'entrée à disneyland

  6. Ystary - jeu 11 Juil 13 à 13 h 48

    Le personnel de la piscine a bien raison de ne pas ouvrir s'ils ne sont pas en sécurité et par conséquent les utilisateurs aussi! C'est scandaleux ce pauvre maître nageur qui se fait prendre a parti en ne faisant que son boulot! Je suis allée a la piscine mardi matin, c'était infernal: 1h de queue avec des embrouilles car des gens ne veulent pas faire la queue et d'autres se plaignent, ils se font insulter par des gamins de 12 ans!

  7. Ystary - jeu 11 Juil 13 à 13 h 55

    La chaleur ennerve ces pauvres jeunes... Qu'est ce que nous devrions dire quand on y va après le boulot et que nous faisons la queue comme tous le monde!!

  8. franck - ven 12 Juil 13 à 9 h 18

    Faute de piscine, nous devrions leur proposer de bonnes douches sous un Karcher... Pourquoi nous payons le prix fort pour cette racaille? Cela fait des années que cela dure.. Il serait temps de rétablir la justice pour les honnêtes citoyens. Je ne pense pas payer des impôts encore très longtemps dans cette poudrières...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut