Le projet d’automatisation du métro B se poursuit encore au mois de juin, annoncent les TCL
Article payant

A-t-on le droit de se plaindre du métro Lyonnais ?

Ponctualité, sécurité, fiabilité, vitesse... Lyon Capitale compare le métro lyonnais aux deux plus gros réseaux de métros de France. Et les Lyonnais s’en sortent bien.


Lundi, 18 h. Heure de pointe. La foule de travailleurs afflue vers les bouches de métro du centre-ville. Les visages se décontractent, soulagés de rentrer. Le monde entier est pressé. La journée fut longue. C’est à ce moment que la nouvelle tombe : “Ligne à l’arrêt. Reprise estimée à 20 h. Bus relais disponibles.” En cause, une “panne technique” ou un “incident voyageur”, souvent quelqu’un qui a chuté dans l’une des stations de la ligne. Les critiques fusent : “Encore !”, “C’est de plus en plus fréquent !”, “La prochaine fois, ce sera le vélo”, “Au prix de l’abonnement”…



Des sorties faciles, à chaud, imprégnées de l’exaspération du moment. La colère redescendue, un simple sondage permet de saisir l’opinion réelle de ces voyageurs emportés : “Non, généralement tout va bien. Les problèmes sont assez rares. Je viens de Paris et c’est vrai que ça n’a rien à voir. Le métro lyonnais est plus fiable”, explique Laurent, utilisateur quotidien de la ligne A. Un contrôleur présent lors de la scène témoigne : “Même quand il y a une panne, l’ambiance reste largement calme. Les gens sont aimables avec nous.


Les Lyonnais globalement satisfaits de leur métro


Dans les faits, avant la crise sanitaire, soit la période de référence en termes d’évaluation, le taux de satisfaction global du réseau tournait autour des 93 %, selon un rapport de Keolis, l’autorité organisatrice des transports lyonnais. Un chiffre important pour ce réseau qui assure chaque année 220 millions de voyages. Surtout, une donnée supérieure au taux de satisfaction des Parisiens vis-à-vis de leurs transports en commun. Pris sur la même période, ce taux plafonne à 82 %. La perception des Lyonnais serait ainsi plus proche de celle des Marseillais, satisfaits à 91 % de leur métro… mais seulement à 84 % de leur réseau de transport dans son ensemble. En parallèle, une étude comparative du cabinet de conseil français Wavestone classe en 6e position la ligne D du métro lyonnais parmi les meilleures lignes de métro du monde. Pour rappel, le métro D est le seul de la ville qui soit automatisé. La ligne B étant encore en travaux en vue de son automatisation.

Deux critères : propreté et sécurité


Il vous reste 62 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut