Service de soin intensif du Professeur Jean-Christophe Richard (unité Covid-19), à l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon (©MAXPPP/PHOTOPQR/LE PROGRES/Joël PHILIPPON)

A Lyon, Véran veut un vaccin contre le coronavirus pour tous les Français

"Servir en premier les États-Unis" : les déclarations du directeur général du groupe Sanofi déclenchent la polémique ce jeudi. À Lyon, le ministre de la Santé Olivier Véran a tenu à y répondre. 

Mercredi, le directeur général du laboratoire français Sanofi, Paul Hudson, avait annoncé que les États-Unis seraient servis en premier si le groupe trouvait un vaccin contre le nouveau coronavirus COVID-19, invoquant "le partage du risque des recherches". Le laboratoire a rétropédalé s'engageant à ce que l'éventuel vaccin "soit accessible à tous". 

Présent à Lyon, le ministre de la Santé Olivier Véran a réagi à cette polémique : "J'ai pris mon téléphone et appelé le PDG France qui m'a expliqué que cette déclaration ne reflétait pas la politique de son laboratoire et qu'il avait communiqué pour que toute la population bénéficie du vaccin. Par ailleurs, nous travaillons à une alliance entre pays européens pour pouvoir être prêts le moment venu à pouvoir fabriquer et fournir le vaccin".

"La question n'est pas qui va trouver en premier le vaccin, mais quand est-ce qu'on va trouver le vaccin ? Et je peux vous garantir qu'on fera tout ce qu'il faut pour que les Français, les Européens et toute la population qui en a besoin puissent en bénéficier", a poursuivi le ministre. 

 

1 commentaire
  1. benplay69009 - 14 mai 2020

    et si ont veux pas de votre poison c'est autorisé ou pas ? le cas échéant je vous promet que pour les adamique comme moi vous devrez employé la force pour parvenir à m'injectez votre saloperie

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut