A Lyon vendredi, Michel Drucker rencontrait ses lecteurs

Sa nièce Léa le rejoint un peu plus tard. Elle répète une pièce avec Marcel Bénichou. La rencontre est organisée par Sally, la libraire de Rillieux. Michel est détendu, disponible, souriant, comme à la TV. Il raconte son accident à Lyon, il y a deux ans. Venu vérifier le décor sous le chapiteau de Tenue de Soirée, place Bellecour, une dalle de la scène en verre a été retirée par mégarde et c'est la chute, brutale, quatre mètres d'un coup. Triple fracture de la chevile, cervicales touchées, colonne vertébrale serieusement ébranlée, Drucker croit qu'il va rester paralysé. Mais les sauveteurs arrivent, les médecins de l'OL. On lui dit qu'il va devoir rester alité un mois et demi. Impossible, dans deux jours il ya le direct ! Michel négocie, un truc de fou, un cocktail explosif d'antalgiques et de " vitamines " prévu pour tenir trois heures pas plus. Il ne se souvient de rien. L'émission, il l'a découverte sur un enregitrement, le lendemain. Plus d'un an et demi pour s'en remettre. Un mauvais souvenri de la ville ? Même pas. Il connaît bien Lyon. Un de ses frères habitait près du parc de la Tête d'Or, un médecin, le père de Léa. D'ailleurs Michel connaît bien plein-de-villes en France " Je suis un provincial ". Depuis la sortie de son livre, il aura parcouru près de trente villes d'ici à octobre. " Une tournée " plaisante-t-il. Son livre, un très gros succès de librairie. Près de 500 000 exemplaire vendus. Pour un animateur TV d'habitude plutôt discret sur lui-même, mais qu'on découvre disert. Il aime bien parler aux gens.

L'interview intégrale de Michel Drucker

La librairie de Sally
Drôle d'endroit pour des bouquins. Sally a acheté cette libraire-papéterie il y a cinq ans, à Rillieux-la-Pape. 75M2, pas de quoi rivaliser avec la FNAC, alors sa stratégie est différente. Elle choisit ses livres en fonction des goûts de ses clients. Elle leur parle. Ce n'est plus une librairie, c'est une agence de rencontres pour les livres et les lecteurs. Tiens ! Pourquoi pas rajouter les auteurs ? Sally y va au culot et prend contact. Frédéric D'Onaglia répond 'OK' tout de suite. Puis ce sera Dominique de Villepin, Danièle Mitterrand, Pierre Bellemarre, et maintenant Michel Drucker. Nouvelle formule : avant le rendez-vous public à la médiathèque municipale de Rillieux, Sally organise des déjeuners-rencontre pour des happy few, dans un restaurant du centre de Lyon. 'Sally', c'est Salima Shaman. En Algérie, elle était institutrice il y a encore dix ans. En France, elle a vécu de petits boulots, puis est devenue puéricultrice, avant de retrouver le monde des livres, sa passion depuis son premier bouquin, trouvé dans l'arbre de Noël du Comité d'Entreprise de son père.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut