Les « sans facs » ont été délogés par de nombreux CRS ce samedi 15 octobre. © Lucile Brière

À Lyon, les "sans facs" délogés par des CRS

Le collectif « sans facs » occupait les bureaux de la Présidence de Lyon 2 depuis un peu moins d’une semaine. Ils ont été délogés aux alentours de 16h30 ce samedi. 

Le collectif réclamait l’inscriptions des sans facs dans la filière de leur choix ainsi que l’exonération des frais d’inscriptions des extra-européens. Depuis lundi 10 octobre, le collectif occupait les bureaux de la Présidence de l’Université. 

Aux alentours de 16 h 30, ce samedi, de nombreux CRS sont intervenus pour les déloger. L’évacuation s’est faite dans le calme. Les CRS sont intervenus avec accord de la Présidente. 

D’après Sam, militante UNEF "Nous avions envoyé un mail à la Présidente a 13h pour lui dire que nous étions prêts à négocier. Maintenant nous demandons à la rencontrer de toute urgence." 

"Compte tenu de la velléité des occupant.es de maintenir l’occupation pour une durée indéterminée, compte tenu du fait que la sécurité des biens et des personnes ne pouvait pas être assurée correctement depuis une semaine, et que même le secours à personne était rendu difficile par cette situation, l’Université ne pouvait plus laisser perdurer cette occupation" a précisé la Présidence dans un communiqué

La présidence n'a pas souhaité préciser le nombre de CRS qui sont intervenus.

Certains élus comme Gabriel Amard, député du Rhône ont réagi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi :

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut