À Lyon, la mobilisation contre la loi Travail atone cet été

Le projet de loi d’habilitation qui doit permettre au gouvernement de légiférer par ordonnances a été adopté à l’Assemblée nationale jeudi 13 juillet. À Lyon, face à l’accélération du processus législatif, les syndicats campent sur leurs positions.

Mardi 12 septembre. C’est le jour de la grande mobilisation prévue par la CGT pour la rentrée. D’ici là, le calendrier des actions syndicales ne devrait pas bouger. De la CGT à la CFDT, toutes les unions départementales rhodaniennes s’accordent sur la difficulté d’une mobilisation au mois d’août, alors que les travailleurs sont en vacances. Chez FO, “on attend de voir ce que le gouvernement a dans le ventre et d’avoir le contenu exact des ordonnances”, explique Pascal Lagrue, secrétaire général de l’union départementale locale.

“S’il faut accélérer le premier rendez-vous, nous le ferons”

Même chose pour la section du Rhône de la CFDT, qui “espère que des sujets comme la pénibilité soient mieux pris en compte d’ici à la publication des ordonnances finales”. La confédération “n’exclut rien” quant à la mobilisation qui, “si elle doit avoir lieu, se tiendra en septembre, une fois le contenu des textes évalué”. Pierrick Aillard, secrétaire général de l’UTI CFDT Rhône, précise qu’ils ne seront quoiqu’il arrive “à la remorque d’aucun parti politique ou syndicat”.

Les propos sont plus virulents à la CGT, qui n’attend pas grand-chose de la concertation. Mais comme les autres, le syndicat est paralysé par la “trêve estivale”. Marc Suchon, membre de l’UD CGT 69 affirme cependant que “s’il faut accélérer le premier rendez-vous, nous le ferons”. La caravane des saisonniers du syndicat fera étape jeudi à Lyon, pour informer sur le statut de ces travailleurs particuliers. “Un moyen de mobiliser” pour Marc Suchon, même si aucune autre action n'est prévue pour le reste des vacances.

Un rassemblement le 30 août à Lyon

Quant à Solidaires, ils feront eux aussi partie du grand rendez-vous du 12 septembre. Le prochain rassemblement se tiendra le 30 août à Lyon, à l’initiative de l’assemblée des luttes. L’occasion pour l’organisation de rappeler que “la réforme à venir est inspirée directement des vœux du MEDEF”, qui tiendra dans le même temps son université d’été en banlieue parisienne.

à lire également
Les élus LR n'en démordent pas. Ils soupçonnent toujours la ville et la métropole de Lyon d'avoir mis a disposition des moyens humains et matériels pour la campagne d'Emmanuel Macron. Pour en avoir le cœur net, ils ont décidé de saisir le procureur de la République de Lyon. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut