XPO Logistics ne touchera pas à l’emploi

Dans un entretien au Progrès, le PDG de XPO Logistics, qui a racheté en avril l’entreprise lyonnaise Norbert-Dentressangle, confirme son intention de maintenir ses effectifs.

Après le rachat surprise par l'Américain XPO Logistics du groupe de transport et de logistique Norbert-Dentressangle, dont le siège européen est à Lyon, la question de l'emploi était au centre des préoccupations. En effet, l'entreprise compte environ 13 000 collaborateurs en France, dont 3 000 en Rhône-Alpes.

Dès le rachat, XPO affirmait qu'aucune suppression de poste n'était envisagée. C'est confirmé par le PDG, Bradley Jacobs, dans un entretien au Progrès : "S'il y a du mouvement, cela relèvera de la vie naturelle de l'entreprise et non de décisions liées à l'intégration. Celle-ci progresse bien et l'entreprise continue de croître à un bon rythme."

Deux procédures en justice

XPO Logistics doit par ailleurs faire face à deux procédures en justice : l'une menée par un fonds d'investissement américain qui n'entend pas céder ses parts (audience devant le tribunal de commerce de Paris en novembre), l'autre pour dumping social (en mars, à Valence). Mais Bradley Jacobs ne se dit pas inquiet.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut