police
@Tim Douet

Violences : un taxi confond un policier avec un chauffeur d’UberPOP

Vendredi soir à Lyon, un groupe de taximan a jeté des pierres sur le véhicule d’un conducteur qu’il pensait être un VTC. Manque de chance, il s’agissait d’un policier en civil. Un des chauffeur a été arrêté en comparait aujourd’hui.

20minutes rapporte un fait divers qui souligne le niveau de tension autours de l’application UberPOP à Lyon. Dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 juin, un policier qui circulait en civil a été la cible de jet de pierre de la part d’un groupe de chauffeurs de taxis. Sa BMW a subi un enfoncement du toit et son déflecteur gauche a été cassé. Le policier a prévenu des collègues, qui ont appréhendé un des taximen fautifs.

Le chauffeur a été interpellé pour mise en danger de la vie d’autrui, violences volontaires avec arme par destination et dégradations de bien privé. Il comparait aujourd’hui.

1 commentaire
  1. freddylee69 - lun 29 Juin 15 à 16 h 32

    Pas cool. En tant que chauffeur de taxi,je n'aime pas lire ou entendre parler de tel violence envers n'importe qui. A nous d'être plus intelligent que ces patrons d'Uber qui ne cherchent qu'a attise la haine entre les diverses professions et cela pour ce faire un max de bendice sur les hommes.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut