Urgences de l’hôpital Edouard Herriot : la mobilisation se poursuit

Les urgentistes de l’hôpital Edouard Herriot ont manifesté le mardi 6 février devant la direction générale des Hospices civils de Lyon (HCL). Le personnel des urgences se mobilise depuis le vendredi 2 février pour demander de nouveaux postes, principalement de brancardiers.

Les personnels des pavillons A (urgences traumatiques) et N (urgences médicales et psychiatriques) de l’hôpital Edouard Herriot poursuivent leur mobilisation. Ils étaient une cinquantaine à manifester mardi matin devant la direction des HCL, pour dénoncer un "manque d’effectifs" explique Pierre-Yves Guillier, membre du syndicat SUD de l’hôpital. Les urgentistes demandent principalement des postes de brancardiers. Ils seront reçus ce mercredi par la direction de l’hôpital Edouard-Herriot pour exprimer leurs revendications.

à lire également
Métro TCL sytral © Tim Douet
"Toutes les lignes du réseau TCL circuleront normalement le lundi 22 octobre" annonce ce samedi le gestionnaire Keolis. Cette semaine, le syndicat des régulateurs du réseau métro avait déposé un préavis de grève à partir de lundi et jusqu'à la fin de l'année. 
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 7 février 2018

    C'est toujours comme ça avec l'utilisation de monnaie : on apprend que c'est un outil d'échange, mais on n'apprend pas que c'est aussi et TOUJOURS un outil d'exclusion. D'où les guerres commerciales et les manques de budget comme pour les HCL et autres EHPAD... . Seule solutions sereine : commencer à imaginer et construire une société de l'Après Monnaie.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut