Tunnel de Fourvière : la fin d’un chantier à 38,05 millions d’euros

Les travaux touchent à leur fin dans le tunnel de Fourvière, avant le début d’un nouveau chantier, cette fois dans les tunnels du périphérique nord.

Un peu plus d'un an de travaux, de nombreux soirs de fermeture et 38,05 millions d'euros. Voilà ce qu'il aura fallu pour remettre en sécurité le tunnel sous Fourvière. Si, cette semaine, il sera coupé à la circulation tous les soirs, dès le 7 novembre, il fonctionnera de nouveau normalement.

Concrètement, le tunnel sous Fourvière, mis en service en 1971, s'est vu doter d'un nouveau système de ventilation. Une quinzaine d'accélérateurs d'extracteurs de fumée ont été suspendus ainsi que des trappes commandées pour favoriser l'évacuation des fumées. 75 caméras reliées au PC sécurité scrutent désormais chaque recoin de l’édifice. La chaussée du tunnel a été refaite et les façades des deux entrées ravalées.

Quelques finitions resteront encore à faire au début de l'année, qui nécessiteront des fermetures nocturnes ponctuelles.

Après les tunnels de la Croix-Rousse et Fourvière, ce sont les trois tunnels du périphérique nord qui vont subir un lifting. Coup d'envoi des travaux au premier semestre 2016 pour 28 mois. Coût du chantier : 131,8 millions d’euros, dont 70 millions financés par la métropole de Lyon.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut