L'aéroport Lyon Saint-Exupéry extension T1

Qui sont les potentiels acheteurs de l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry ?

Les potentiels acheteurs des parts détenues par l'Etat de l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry ont déposé leurs offres jeudi dernier. Ils sont sept candidats, investisseurs français ou internationaux, à s’être positionnés.

Depuis le mois de mars, l’Etat a lancé les appels d’offres pour la cession des 60 % de l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry qu’il détient. Les potentiels acquéreurs avaient jusqu'au 12 mai pour remettre leurs offres à l’agence des participations de l’État. Sept candidats se seraient positionnés : Vinci, Ardian, Meridiam Ferrovial Airports, IFM, Macquarie Infrastructure and Real Assets, Limak Yatirim et Cube Infrastructure. Ils ont jusqu'au 4 juillet pour déposer une offre ferme. L’Etat devrait prendre sa décision au cours de l’été.

Vinci Airports

L’entreprise française Vinci Airports est une filiale du groupe Vinci. Vinci Airports gère 33 aéroports dans le monde, dont 11 en France, 10 au Portugal, 3 au Cambodge et un au Chili. En 2016, l’entreprise devrait également gérer de nouveaux aéroports au Japon et en République Dominicaine. Au total, les plateformes détenues par Vinci Airports génèrent plus de 100 millions de passagers.

Ardian

Une autre société française est candidate à la privatisation de l’aéroport de Lyon, il s’agit de Ardian. Cette société d’investissement gère 55 milliards de dollars d’actifs en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Actionnaire de l’aéroport Luton, de Londres, et de la plateforme italienne comprenant les aéroports de Milan, Turin et Naples, Ardian voit transiter chaque année plus de 60 millions de passagers dans ses aéroports.

Meridiam Ferrovial Airports

Le groupement créé par l’alliance entre la société d’investissement française Meridiam et la branche aéroportuaire du leader espagnol Ferrovial s’est également positionné pour le rachat des parts de l’aéroport de Lyon. Ces deux investisseurs sont connus dans le secteur aéroportuaire. Ferrovial Airports gère plusieurs aéroports britanniques tandis que Meridiam participe à la construction d’un nouveau terminal à l’aéroport de New-York, La Guardia, à hauteur de 3,3 milliards d’euros.

IFM

Le groupe IFM est une société d’investissement australienne qui se concentre surtout sur des investissements de long-terme. Il possède plus de 51 milliards de dollars d’actifs sous gestion et se compose de plus de 190 investisseurs institutionnels.

Macquarie Infrastructure and Real Assets

La société d’investissement Mira a également déposé un dossier auprès l’agence des participations de l’Etat. Mira est une société d’investissement australienne. Elle investit spécialement dans le secteur des transports : aéroports, routes, trains, ports, ferries ou encore parking, mais aussi dans le domaine de la communication et des énergies. Macquarie est le premier groupe aéroportuaire mondial, avec des aéroports en Angleterre, au Danemark, en Belgique, en Inde et en Australie, pour un total de 115 millions de passagers par an.

Limak Yatirim

Ce groupe turc est spécialisé dans les énergies, les infrastructures et les transports. Il a notamment investi dans l’aéroport d’Istanbul et celui de Pristina, la capitale du Kosovo, qui transportent à eux deux près de 13 millions de passagers chaque année.

Cube Infrastructure

Le gestionnaire de l’aéroport de Genève a annoncé son intention d’investir dans l’aéroport de Lyon. Il va pour cela s’allier à Cube Infrastructure, une plate-forme d’investissement spécialisée dans les infrastructures et les services aux collectivités. L’aéroport de Genève mise surtout sur la proximité géographique avec l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry pour remporter l’appel d’offre.

1 commentaire
  1. boby - ven 20 Mai 16 à 10 h 11

    je suis d'accord avec votre ordre de classement pas du tout alphabetique. Je parie pour une victoire Vinci ou Ardian. Limak, Mira, Meridiam, aucune chance. c'est pour quand exactement le résultat (aout quand tout le monde dort et dore à la plage ?)?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut