Pascal Blache
© Tim Douet

Pascal Blache : “Je ne m’interdis rien”

Pascal Blache, maire d’opposition du 6e, est l’invité de L’Autre Direct ce jeudi. Il justifie sa démarche de créer un microparti politique que beaucoup considèrent comme une étape en vue d’une possible candidature aux municipales de 2020. Il critique aussi le projet de réaménagement de la ligne C3.

Cet été, Pascal Blache a créé une association, “Nouveau cap Lyon métropole”, que les médias comme les politiques ont perçue comme un marchepied pour une possible candidature en 2020 aux municipales lyonnaises.

Interrogé sur ses ambitions, Pascal Blache se montre évasif, mais confie ne rien s'interdire : "C'est une association de gens de la société civile qui veulent faire un audit des politiques menées. C'est une structure de microparti, mais c'est plus un think tank."

Assez peu critique jusqu'à présent envers l'action de Gérard Collomb, Pascal Blache tacle dans l'entretien vidéo ci-dessous le réaménagement de la ligne C3 : "Cette ligne n'est pas idéale, mais il y a eu une enquête publique et le commissaire-enquêteur a signifié que la meilleure solution serait le tramway. 55 millions d'euros pour gagner 10 minutes, c'est une solution à court terme et très coûteuse."

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut