Lyon-Turin_image-gauche

Lyon Turin : un appel d’offres “en plein mois d’août”

Les opposants français au projet de ligne ferroviaire Lyon-Turin voient rouge. Ils déplorent la publication d’un appel d’offres “en plein mois d’août” par la société LTF, maître d’œuvre du projet.

Deux ans après le référé de la Cour des comptes qui demandait une certification des coûts du projet de ligne ferroviaire Lyon-Turin par un cabinet indépendant, les opposants s'étonnent que l'appel d'offres pour cette certification soit paru le 23 juillet dernier, avec pour date limite le 29 août. Jean-Paul Lhuillier, membre de la fédération France Nature Environnement (FNE) et de la Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature (Frapna), estime la méthode contestable. Elle risque selon lui d'éloigner les cabinets indépendants, "en plein mois d'août, avec un maximum d'entreprises et de services fermés".

La Cour des comptes alertée

La Cour des comptes, dans son référé du 1er août 2012 au Premier ministre, a pourtant demandé à LTF de "veiller" à ce que cette "indispensable certification" soit réalisée "par des experts n'ayant pas eu à travailler sur le dossier et n'ayant pas de conflit d'intérêts au regard des suites du projet". Les opposants, qui tiennent à s'en assurer, ont alerté Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes, en lui faisant part de leurs doutes par courriel.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut