Logements sociaux : Grivel souligne les efforts de l’Ouest lyonnais

Marc Grivel, président du groupe Synergies à la métropole de Lyon et maire de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or, est l’invité de L’Autre Direct. Il revient sur les conséquences de la baisse des dotations de l’État sur les petites communes et l’envie du Gouvernement de construire des logements sociaux dans les villes qui ne respectent pas la loi SRU.

"Nous avons la volonté de rentrer dans le cadre de la loi SRU. Elle est légitime, il faut loger toutes les familles de France, y compris dans nos communes", estime Marc Grivel, maire d'une commune qui ne compte que 11 % de logements sociaux au lieu des 25 % demandés par la loi SRU.

"Nous progressons. Nous sommes partis de 4 % en 2008 pour en arriver à 11 %. Mais aura-t-on la possibilité foncière d'aller vers 25 % ? Progresser, c'est bien. Les valeurs républicaines, c'est aussi respecter les valeurs des communes", poursuit Marc Grivel.

Pour le maire de Saint-Cyr-au-Mont-d'Or, l'État ne doit pas passer en force si une commune, comme la sienne, fait l'effort de construire des logements sociaux. Marc Grivel revient aussi dans cet entretien sur la décision de Jean-Jack Queyranne d'accueillir des migrants sur la commune de Charbonnières-les-Bains, une ville dont le maire est adhérent du groupe Synergies.

1 commentaire
  1. Jean Jaurès - mer 30 Sep 15 à 19 h 50

    Les 'valeurs des communes' seraient des valeurs républicaines? Quel délire! Les inégalités ont continué à se creuser au sein de la Métropole, n'en déplaise à son président! (source: Direction générale des impôts). Alors, Monsieur le Maire, il va falloir s'activer! Autrement, même en fuyant la réalité, un jour elle vous rattrapera!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut