La-plouf-economie-ne-connait-pas-la-crise_large

La plouf économie ne connaît pas la crise

Article paru en juin 2009 (et réactualisé).

Je ploufe, tu ploufes, il ploufe, nous ploufons... Ce soir, mercredi 6 juin, à 20H12 pétantes (jusqu'au coucher du soleil), sur les quais de Saône, en contrebas du 27 quai Saint-Vincent, aura lieu la 11e session de la plouf économie (mais également à Annecy, Avignon, Lille, Brest, Epinal, Bordeaux, Perpignan, La Réunion, Tahiti, Brighton, Dublin, San Francisco, Rome, Pékin, Montréal, au Maroc, en Argentine...).

Qu'est-ce que quoi, hein, allo ? 'L'objectif de la plouf économie* réside précisément dans le fait d'avoir le moins d'objectifs possible, ce qui différencie cette économie des autres économies. La plouf économie vérifie l'expérience de l'acte gratuit et poétique. Elle n'affiche aucune ambition et plus important encore, elle ne provoque ni stress ni inquiétude' apprend-on sur le site ploufeconomie.net. Très concrètement, il s'agit de lancer un caillou dans l'eau, en l'occurence la Saône. Au pire des cas, si vous avez votre belle-mère pour dîner et que les cailloux, elle, ça la barbe impérieusement, ploufer donc dans votre lavabo ou votre baignoire. L'idée est de toute évidence de faire des ploufs, des vagues et des ronds dans l'eau.

A ce soir, donc.

> le site de la Plouf économie

Nous avons rencontré Philippe Moncorgé, l'initiateur de la plouf économie, lyonnais d'origine et artiste formidablement ploufique.

Note de l'organisateur : "Heure locale dans chaque pays, donc pratiquement il devrait exister un bruit de plouf par fuseau horaire. Pour une plus belle convivialité, merci de ploufer à l'heure proposée".

Au-delà de l'acte de lancer un caillou dans l'eau, peut-on dire de la plouf économie qu'il s'agit d'une philosophie ?
Bien sûr. La plouf économie se définit par l'acte GGP, gratuit, généreux et poétique. L'acte ploufique, qui est de lancer un caillou dans l'eau, définit donc le ploufisme. Il s'agit donc bien d'une philosophie.

Les indices boursiers font le yo-yo et ne sont pas à la fête en cette période de crise. Qu'en est-il de l'indice ploufique ?
L'indice ploufique est stable et tranquille. La plouf économie est par conséquent une économie qui pourrait être référentielle et sur laquelle le CAC 40, le Nasdaq, le Nikkei et les autres indices boursiers mondiaux pourraient se référencer. Il s'agit bien d'une économie car comme le dit Le Petit Larousse, il y a bel et bien une production de richesses. En l'occurence, la production de la plouf économie consiste en des bruits de ploufs, des vagues et souvent des sourires et des cris de joie.

La plouf économie se veut-elle un substitut à l'économie de marché ?
La plouf économie de lutte contre rien ni personne. Il n'y a aucune revendication dans la plouf économie. La plouf économie n'est que l'affirmation d'une économie poétique. Il me semble que l'économie financière a encore un peu de temps à vivre, je pense aussi que l'économie poétique doit exister en parallèle, mais je ne sais pas si elle doit être dominante.

En tant que président fondateur de la plouf économie, peut-on envisager une candidature aux prochaines législatives ?
Je suis seulement l'initiateur. La plouf économie n'est ni une association, ni un groupement, ni un parti politique. C'est un concept poétique et artistique. Bref, une philosophie poétique. S'il devait y avoir un candidat, ce serait selon une orientation politique précise... Mais je n'y ai pas encore réfléchi. En même temps, tout acte poétique est foncièrement politique...

Lyon est-elle une ville ploufique ?
Depuis plusieurs années, la ville de Lyon est particulièrement sensible à la plouf économie. Il y a un équilibre gauche-droite : à gauche, il y a Nadine Gelas et Jean-Yves Sécheresse, à droite Albéric de Lavernée. Tous cautionnent l'acte poétique ploufique. Le dossier d'avoir un lieu pérenne pour la plouf économie est en lecture à la mairie du 1er arrondissement. Ce dossier s'inscrit dans le projet plus global d'aménagement des quais de Saône par la mairie centrale.

Pourquoi la plouf économie rend-elle les gens si heureux ?
Lancer un caillou dans l'eau, c'est un lien avec l'enfance, un retour dans le passé. Lancer un caillou dans l'eau, c'est également une projection dans l'avenir. L'écho en est la vague. En réalité, je crois que c'est le constat de l'instant présent.

---------------------------------

A lire :

> Les Excentriques. Michel Dansel. Editions Robert Laffont. Février 2012.

À l'occasion de la sortie de son livre Les Excentriques, paru aux éditions Robert Laffont, Michel Dansel nous offre un portrait de Philippe Moncorgé, à travers sa démarche artistique comme la Plouf Economie.
"...la Plouf économie, c'est-à-dire “ lâcher ou lancer un caillou dans l'eau ”. [...] Pour ce monstre de lucidité qui refuse de patauger dans l'innomable bouillie de la désolation, le monde d'aujourd'hui passe à côté de la vie comme s'il s'agissait d'un soleil éteint. "

à lire également
Ce mardi matin, un jeune homme de 16 ans, circulant à vélo, est décédé à la suite d'une collision impliquant un poids lourd à Vénissieux. Le conducteur du véhicule a été placé en garde à vue.

La plouf économie ne connaît pas la crise

Qu'est-ce que quoi, hein, allo ? 'L'objectif de la plouf économie* réside précisément dans le fait d'avoir le moins d'objectifs possible, ce qui différencie cette économie des autres économies. La plouf économie vérifie l'expérience de l'acte gratuit et poétique. Elle n'affiche aucune ambition et plus important encore, elle ne provoque ni stress ni inquiétude' apprend-on sur le site ploufeconomie.net. Très concrètement, il s'agit de lancer un caillou dans l'eau, en l'occurence la Saône. Au pire des cas, si vous avez votre belle-mère pour dîner et que les cailloux, elle, ça la barbe impérieusement, ploufer donc dans votre lavabo ou votre baignoire. L'idée est de toute évidence de faire des ploufs, des vagues et des ronds dans l'eau.

A ce soir, donc.

Nous avons rencontré Philippe Moncorgé, l'initiateur de la plouf économie, lyonnais d'origine et artiste formidablement ploufique.

Note de l'organisateur : 'Heure locale dans chaque pays, donc pratiquement il devrait exister un bruit de plouf par fuseau horaire. Pour une plus belle convivialité, merci de ploufer à l'heure proposée'.

Au-delà de l'acte de lancer un caillou dans l'eau, peut-on dire de la plouf économie qu'il s'agit d'une philosophie ?
Bien sûr. La plouf économie se définit par l'acte GGP, gratuit, généreux et poétique. L'acte ploufique, qui est de lancer un caillou dans l'eau, définit donc le ploufisme. Il s'agit donc bien d'une philosophie.

Les indices boursiers font le yo-yo et ne sont pas à la fête en cette période de crise. Qu'en est-il de l'indice ploufique ?
L'indice ploufique est stable et tranquille. La plouf économie est par conséquent une économie qui pourrait être référentielle et sur laquelle le CAC 40, le Nasdaq, le Nikkei et les autres indices boursiers mondiaux pourraient se référencer. Il s'agit bien d'une économie car comme le dit Le Petit Larousse, il y a bel et bien une production de richesses. En l'occurence, la production de la plouf économie consiste en des bruits de ploufs, des vagues et souvent des sourires et des cris de joie.

La plouf économie se veut-elle un substitut à l'économie de marché ?
La plouf économie de lutte contre rien ni personne. Il n'y a aucune revendication dans la plouf économie. La plouf économie n'est que l'affirmation d'une économie poétique. Il me semble que l'économie financière a encore un peu de temps à vivre, je pense aussi que l'économie poétique doit exister en parallèle, mais je ne sais pas si elle doit être dominante.

En tant que président fondateur de la plouf économie, peut-on envisager une candidature aux prochaines présidentielles ?
Je suis seulement l'initiateur. La plouf économie n'est ni une association, ni un groupement, ni un parti politique. C'est un concept poétique et artistique. Bref, une philosophie poétique. S'il devait y avoir un candidat, ce serait selon une orientation politique précise... Mais je n'y ai pas encore réfléchi. En même temps, tout acte poétique est foncièrement politique...

Lyon est-elle une ville ploufique ?
Depuis trois ans, la ville de Lyon est particulièrement sensible à la plouf économie. Il y a un équilibre gauche-droite : à gauche, il y a Nadine Gelas et Jean-Yves Sécheresse, à droite Albéric de Lavernée. Tous cautionnent l'acte poétique ploufique. Le dossier d'avoir un lieu pérenne pour la plouf économie est en lecture à la mairie du 1er arrondissement. Ce dossier s'inscrit dans le projet plus global d'aménagement des quais de Saône par la mairie centrale.

Pourquoi la plouf économie rend-elle les gens si heureux ?
Lancer un caillou dans l'eau, c'est un lien avec l'enfance, un retour dans le passé. Lancer un caillou dans l'eau, c'est également une projection dans l'avenir. L'écho en est la vague. En réalité, je crois que c'est le constat de l'instant présent.

à lire également
Ce mardi matin, un jeune homme de 16 ans, circulant à vélo, est décédé à la suite d'une collision impliquant un poids lourd à Vénissieux. Le conducteur du véhicule a été placé en garde à vue.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut