L’aéroport Lyon Saint-Exupéry veut jouer dans la cour des grands

C’est le moment du bilan 2012 pour l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Si le constat est plutôt mitigé au niveau du trafic des passagers il se révèle plus satisfaisant au niveau de l’amélioration des services. Avec 14 lignes qui s’ouvriront au printemps et en été, Lyon Saint-Exupéry se tourne résolument vers l’international.

En 2012, ce sont près de 8 millions et demi de passagers qui ont transité par l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry, cela représente une augmentation de 0,2 % par rapport à 2011. Cette croissance, qui était encore, l’année précédente, de l’ordre des 5 %, met en évidence le ralentissement de l’évolution du trafic passager. Une stagnation même.

Une stratégie a donc été mise en place. Sur le long terme, l’ambition de l’aéroport Lyon Saint-Exupéry est d’approcher les 11 millions de passagers à l’horizon 2016. Pour y parvenir, en 2013, ce sont les lignes moyen-courriers qui seront renforcées. Ainsi, en fin d’année dernière, une ligne vers Dubaï opérée par Emirates a été mise en place. Cette nouvelle liaison permet de développer l’accès sur le Moyen Orient, l’extrême Orient ou l’Océan Indien.

Onze nouvelles lignes régulières ont été ouvertes en 2012, principalement du moyen-courrier avec Barcelone, Budapest ou Palerme, entre autres, mais également des destinations plus lointaines comme la République Dominicaine. Quatorze liaisons supplémentaires seront proposées aux voyageurs dans les mois qui viennent. Parmi celles-ci, Athènes avec Aegan, Dubrovnik avec EasyJet ou Reykjavik avec Wow Air. Toujours dans le but d’étendre son offre, l’aéroport prospecte en Russie et en Scandinavie.

L’Amérique du Nord et l’Asie pour bientôt ?

Cette politique qui vise à renforcer les vols moyen-courriers, que ce soit avec des compagnies classiques ou low-cost, permettra à l’aéroport d’attirer plus de voyageurs. Avec un plus grand trafic de passagers, l’aéroport pourrait alors proposer des liaisons long-courriers à destination de l’Amérique du Nord et de l’Asie. Les précédentes tentatives pour raccrocher directement Lyon aux plus grandes villes du monde ont pour l'instant toujours été un échec, à l'instar de la ligne Lyon-New York. Avec ces lignes fortes, Lyon Saint-Exupéry pourrait alors espérer rivaliser avec les grands aéroports européens et gagner quelques points dans sa bataille qui l'oppose à l'aéroport de Genève.

D'autant que, malgré le ralentissement de la progression du trafic passager pour l’année 2012, le désendettement de l’entreprise se poursuit. Alors qu’il représentait 139 millions d’euros en 2007, il est passé à 89 millions d’euros en 2012, soit une diminution de plus de 40 %.

4 commentaires
  1. bernardin - 5 avril 2013

    propos optimistes... car AIR FRANCE et sa nouvelle compagnie régionale HOP détricote le Hub lyonnais en créant des laiaisons direct de point à point sans passer par LYS . le problème c'est AIR FRANCE qui ne veut pa

  2. bernardin - 5 avril 2013

    propos bien optimistes ... Air France et sanouvelle compagnie régionale HOP détricote le HUB de ST EXP afin de créer des liaisons directes entre villes sans passer par lys . le probème c'est bien AF qui privilige CDG au détriment de LYS alors ue nous avons une gare TGV qui pourrait nous apporter du trafic il faudra beaucoup de temps pour convaincre des compagnies étrangères de crééer des routes cette saison BERLIN, Stochlom et Bucarest sont passés à la trappe. GVA continue à attirer, hélas!

  3. FOurs - 5 avril 2013

    À part Nice, quels longs courriers font les autres aéroports de France ?

  4. lyonnais - 8 avril 2013

    on aurait déjà pu avoir les millions de passagers annuellement si la gare TGV de Sato avait été fini en !La faute en revient à Tête, Collomb et consorts qui à cout de procédure on fait capoter le projet de gare TGV... Comme on savait en 90 qu'elle ne serait pas terminée les JO ont différer la moitié des vols sur Genève cointrin.. Le problème est que les caméras du monde et présidents de compagnies aérienne avaient les yeux sur Lyon et ont vu que St Ex était OUT !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut