Le site de Kem One à Lyon
© Boris Horvat / AFP

Kem One devrait toucher 30 millions d’euros d’ici septembre

Le Fonds de développement économique et social accordera un prêt de 30 millions d’euros pour le projet de restructuration de Kem One, a annoncé Bercy.

"Un prêt du Fonds de développement économique et social de 30 millions d'euros, décaissable en un seul versement, sera mis à disposition de la SAS Kem One, par l'entremise de Natixis, avant le 30 septembre 2015." Voilà ce qu'annonce un arrêté cosigné par les ministres des Finances et de l'Economie, Michel Sapin et Emmanuel Macron.

La société, troisième producteur européen de PVC, fait l'objet d'un plan de restructuration de 125 millions d'euros, validé fin juillet par la Commission européenne et porté par les repreneurs de Kem One, Alain de Krassny et l'Américain OpenGate.

Kem One, qui a son siège à Lyon, emploie 1 200 personnes sur 7 sites en Rhône-Alpes et en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut