Isère : une bactérie dans l’eau responsable d’une épidémie de gastro

Une importante épidémie de gastro-entérite touche depuis vendredi les communes de Vif et Le Gua, près de Grenoble. L’eau potable serait à l’origine de cette contamination, puisqu’une bactérie coliforme y a été détectée, a-t-on appris de la municipalité ce dimanche matin.

L’épidémie est réelle dans ces deux communes, situées à une dizaine de kilomètres de Grenoble (Isère). Une centaine d’élèves absents vendredi, des pharmacies dévalisées, des médecins pris d’assaut,… De nombreux habitants seraient touchés par cette maladie. Une vingtaine de personnes ont d'ailleurs fait appel au Samu aujourd'hui.

Rien d'anormal dans les premières analyses

Selon le communiqué de presse de la préfecture de l’Isère, le signalement a été lancé vendredi 18, après qu’un nombre élevé de gastro-entérites ait été constaté chez plusieurs pensionnaires de l’Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de la commune. L’absentéisme important constaté dans un collège de Vif a également confirmé les soupçons.

Face à cette situation sanitaire inquiétante, le maire de la commune avait demandé des analyses appuyées de l'eau potable à la régie de Grenoble Alpes Métropole et à l'Agence régionale de santé (ARS). Les premiers examens avaient certifié la qualité de l'eau potable, explique la Préfecture de l'Isère. De plus, la tournée des installations ne faisait apparaître rien d'anormal. L’alerte n’avait donc pas été donnée.

 
Interview sur la contamination de l'eau à Vif

Une bactérie coliforme

Mais rebondissement ce dimanche matin avec la découverte de la présence d’une bactérie coliforme, d’origine fécale. Celle-ci proviendrait d’un épandage dans les champs. Il s’agirait d’après la préfecture d’une « pollution bactériologique ».

C’est la régie des eaux de la Métropole grenobloise qui est maintenant chargée de traiter l’eau et de purger les réservoirs afin de venir à bout de cette bactérie. Le délai de retour à la normale est pour l’heure encore inconnu, mais la situation devrait déjà s'améliorer dès lundi après-midi.

 

En attendant, il est fortement conseillé aux habitants de ne pas consommer l’eau du robinet, même pour se brosser les dents ou préparer des aliments, à moins qu'elle n'ait été bouillie pendant au moins deux minutes. En attendant, la remise en marche du système, une distribution de bouteilles d'eau minérale a eu lieu en fin de matinée à Vif. Elle devrait se poursuivre sur 48 heures.

à lire également
Pas d'image
La chasse est ouverte depuis ce dimanche 8 septembre dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Avec 131 accidents de chasse recensés lors de la dernière saison, la cohabitation s'annonce difficile entre promeneurs et chasseurs.
1 commentaire
  1. Dimitri - 4 avril 2016

    L'ARS ne sert à rien, et c'est un pharmacien qui vous le dit...Toutefois les conseils sont valables, prudence est mère de sûreté : inutile de se mettre à l'eau minérale anti-écologique et chère, mais tant que possible TOUJOURS faire bouillir l'eau avant consommation (même pour café ou autre...)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut