Interpellation Philippe Layat Décines Grand Stade
Capture d’écran de la vidéo

Grand Stade : la vidéo de l’interpellation de l’exproprié

Les opposants au Grand Stade de l’OL ont publié une vidéo retraçant le déroulé des journées de lundi et mardi derniers, durant lesquelles les bulldozers sont venus arracher le portail de Philippe Layat. Ce paysan, refusant son expropriation, a été interpellé mardi devant la caméra.

"Il y avait 5 ou 6 voitures de police, comme si j'étais un grand bandit, un grand mécréant." Dans une vidéo publiée jeudi par les opposants au Grand Stade de l'Olympique lyonnais à Décines, le paysan Philippe Layat raconte son début de semaine chaotique.

Une interpellation assez calme

Pour rappel, lundi 1er septembre, des ouvriers solidement escortés par les forces de l'ordre se sont présentés devant l’accès aux terrains de Philippe Layat à Décines, pour forcer l’entrée. Son portail a été démonté à coups de disqueuse et de pelleteuse. Mardi, peu après 15 heures, M. Layat a été interpellé suite à une plainte pour “injures” déposée un peu plus tôt.

Sur la vidéo ci-dessous, tournée et montée par les opposants au stade, on peut constater qu'après un bref moment d'énervement Philippe Layat a finalement accepté de suivre les policiers.

 

Le Grand Lyon avait obtenu l’expropriation de 9 hectares des terres du paysan décinois pour créer un accès au stade, avant que la cour administrative d’appel ne l’annule. Le Grand Lyon explique de son côté que cette annulation de la déclaration d'utilité publique ne remet pas en cause la validité de l’ordonnance d’expropriation. Les défenseurs de Philippe Layat sont, eux, vent debout contre cette initiative de débuter les travaux. Étienne Tête, l'avocat du paysan, dénonce "un passage en force".

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut