Flash infos du matin

L'élection présidentielle a été reportée à fin 2007 par l'actuel président Guy Lavorel, pour attendre que le projet de loi sur la réforme de l'université soit adopté.

Laïcité. La cour administrative d'appel a débouté l'association de la Libre Pensée qui demandait l'annulation d'une subvention de la ville pour l'installation de l'ascenseur de Fourvière.

Cocaïne. Un an et cinq ans de prison ferme pour les deux hommes arrêtés au péage de Limas, sur l'A6, en possession de 464 kg de cocaïne.

Pollution. Depuis cinq mois, les cheminots de la gare de triage de Feyzin se plaignent de fortes odeurs d'hydrocarbures. Certains ont même dû être hospitalisés.

Renault Trucks. La CGT du constructeur de camions dénonce la suppression de la moitié des cars qui transportent près de 1 600 salariés.

HCL. Grogne chez les adjoints administratifs qui réclament l'application d'un texte qui prévoit la revalorisation de leur statut. Un débrayage est prévu cette après-midi.

OL Land. La Commission nationale de l'équipement commercial a finalement autorisé la création d'un hyper Leclerc et d'un centre commercial à proximité du futur stade de l'OL à Décines.

SNCF. A 11h, rassemblement des cheminots devant la direction régionale de la SNCF à Perrache. A l'appel de la CGT, ils réclament le maintien des effectifs.

Sarkoy lyonnais. Après les obsèques de ce jeudi matin du gendarmes tués en intervention, le président de la République visitera vendredi deux entreprises de Lyon : une du BTP et une start-up.

Danielle Attias. C'est elle qui est tête de liste aux municipales de Lyon pour le mouvement Avenir et Démocratie, présidé par Patrick Bertrand, l'ex-vice-président du Grand Lyon pour les marchés publics.

Verts solitaires. Pour les municipales de 2008, à Lyon, les Verts ont décidé de ne pas faire liste commune avec le PS.

Météo. Les températures grimpent et le soleil réapparaît. Encore un effort, on sera en été.

Les faits divers d'hier et de la nuit

Vol à main armée. Deux individus ont déboulé en moto cours Verdun (Perrache). Cagoulés, sous la menace d'une arme de poing, ils ont exigé d'un homme qu'il leur remette sa sacoche.

Insécurité routière. Deux hommes de 21 et 23 ans ont porté des coups à deux autres hommes, de 71 et 82 ans. A l'origine de ce passage à tabac : un différend routier.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut