Illustration police Tim 26
© Tim Douet

État d’urgence : un homme déféré devant le parquet à Lyon

Un homme de 35 ans qui réside à Feyzin était toujours en garde à vue ce mardi soir à Lyon, selon l’AFP. Il doit être déféré au parquet ce mercredi pour détention d’armes.

L'homme originaire de Feyzin a été interpellé lundi après-midi dans le cadre de l'état d'urgence. Un véritable arsenal de guerre aurait été découvert chez ses parents à Feyzin toujours. Parmi ces armes figurait un lance-roquette.

Selon l'AFP, l'homme est suspecté par les autorités de "soutenir la mouvance islamiste radicale et aurait des connexions entre le milieu du banditisme et celui du terrorisme". Une information judiciaire a été ouverte contre lui et il sera déféré au parquet judiciaire aujourd'hui.

Sa compagne avait aussi été placée en garde à vue ainsi que quatre autres personnes. Des interpellations qui ont eu lieu dans le 5e arrondissement de Lyon, à Villefranche-sur-Saône, Vénissieux et Brignais. Deux personnes ont été assignées à résidence.

à lire également
Le Conseil des mosquées du Rhône (CMR) organisera une manifestation devant le veilleur de pierre de la place Bellecour, à Lyon, lundi, pour rendre hommage aux 49 personnes tuées dans la mosquée al-Nour, à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, par un Australien de 28 ans se présentant comme militant d'extrême-droite. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut