Des retards à l’allumage pour le service civique

Le service civique, arme de cohésion sociale du gouvernement en place depuis le 1er juillet 2010, connaît quelques problèmes au démarrage. A Lyon comme un peu partout en France, des volontaires n’ont toujours pas été payés. Des problèmes administratifs seraient à l’origine de ce retard. Tout devrait rentrer dans l’ordre prochainement.

Le service civique, initié par Martin Hirsch, a du mal à payer à l’heure ses volontaires. Sur Lyon, ces derniers font partis d’associations comme Unis-cité et l’AFEV mais c’est l’Agence du Service Civique (ASC) qui gère le système. Celle-ci admet d’ailleurs qu’au plus fort des perturbations, 20 % des volontaires n’avaient pas été payés.

L’Agence du Service Civique engorgée

Tous les mois, ils sont censés toucher 440 euros de la part de l’Etat et 100 euros en espèces ou en nature (billets de transport, repas, etc) de la part de l’association qui les accueille. Pour les plus défavorisés (étudiants boursiers ou titulaires du RSA) une prime supplémentaire de 100 euros leur est également allouée. Problème, depuis le lancement du service civique, la part de l’Etat n’a pas été distribuée à une partie des volontaires. La difficulté de mise en place du tout nouveau système serait à l’origine du blocage. L’engorgement de l’institution qui croulait sous les demandes aurait aussi été un facteur aggravant pour la gestion des dossiers. Selon Marion Sessiecq, déléguée territoriale de l’AFEV sur Lyon, ce serait simplement le fait de « lourdeurs administratives ».

Face aux volontaires désemparés, les associations sont montées au créneau pour réclamer l’argent que l’Agence de Service et de Paiement (ASP), qui gère la paye des volontaires, leur devait. Mais la contacter s’avère parfois être un chemin de croix. De plus, les réponses ne sont jamais vraiment claires. Selon l’AFEV, de simples rumeurs diraient que les payes tomberaient d’ici deux semaines alors que Unis-cité nous explique que les dossiers reçus avant le 18 novembre ont été mis en paiement. Contactée directement par LyonCapitale.fr, l’Agence du Service Civique assure par la voix de son directeur Jean-Benoit Dujol que tout rentrerait dans l’ordre d’ici la fin de la semaine voir « le début de la semaine prochaine ».

Les associations solidaires de leurs volontaires

Du côté des volontaires, l’attente est longue à supporter pour certains. Les dates de paye ont été plusieurs fois repoussées et il a parfois été dur de payer le loyer. Charlotte, étudiante et volontaire à l’AFEV, a eu de gros problèmes financiers. « J’ai eu des problèmes avec ma banque (…) j’ai failli être interdit bancaire » nous explique-t-elle. Pour aider leurs volontaires, les associations ont mobilisé leurs fonds. À l’AFEV, Charlotte a eu une avance de 400. Sa collègue Pauline a elle aussi été au bord du gouffre financier mais elle a pu être soutenue par son entourage : «  j’aurais été toute seule, j’aurais eu de vraies difficultés ». De son côté Unis-cité en Rhône-Alpes a octroyé 200 euros à tous ses volontaires. L’ASP a délivré des attestations pour justifier des retards de paiements des loyers aux propriétaires des logements en location.

à lire également
Rassemblement devant la PAF pour Alpha
Depuis plusieurs mois, les bénévoles de Réseau éducation sans frontières (RESF) alertent sur le cas de mineurs isolés étrangers, pris en charge par la Méomie dans un premier temps, et pourtant concernés par des obligations de quitter le territoire (OQTF) par la suite. Mardi 3 avril, les Lycées Condorcet (Saint-Priest) et Marie Curie (Villeurbanne) organisent des mobilisations pour défendre le cas de deux mineurs menacés d’expulsion.
1 commentaire
  1. jerome manin - 1 décembre 2010

    On ne peut pas attendre d'un montage bancal d'avoir une quelconque solidité. Ce type de construction, c'est des acteurs identifiés, un projet commun qui recueille un accord bilatéral, des missions, des outils probant de gestion et d'évaluation... Sinon cela reste un dispositif politico-social de vision à court terme de plus...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut