Dans ces villes, jeter son mégot vous coûtera plus cher qu’à Paris

Si jeter un mégot à Paris peut désormais vous coûter 68 euros, d’autres villes dans le monde pratiquent le même dispositif, mais avec des sanctions bien supérieures. Petit tour du monde des amendes pour jet de mégot.

Le décret voté en mai dernier est entré en vigueur ce jeudi 1er octobre, après un mois de sensibilisation et d'avertissement à Paris. Désormais, toute personne jetant un mégot par terre prise sur le fait recevra une amende de 68 euros.

500 agents en civil du service de la propreté seront chargés de l'application du décret dans la capitale. Cependant, seuls les flagrants délits pourront être verbalisés. Une tâche difficile alors que Paris compte pas moins de 2 900 km de trottoir.

Cette mesure a pour but de réduire le nombre de mégots ramassés par les agents de la ville. Chaque année, 350 tonnes de fins de cigarette sont récoltées. Un véritable problème écologique quand on sait qu'un mégot met entre 4 et 12 ans à se décomposer et qu'il peut polluer jusqu'à 500 litres d'eau.

Pour ceux qui trouvent ces 68 euros exagérés, d'autres villes dans le monde pratiquent une politique répressive plus agressive. À Singapour, un homme a ainsi été condamné, pour avoir jeté 34 mégots, à 12 800 euros d'amende. À Melbourne, il vous en coûtera entre 192 et 383 euros. Voici une infographie du “top” des villes où jeter son mégot est le plus sévèrement puni.

à lire également
Marjorie Musy est docteure en génie civil et directrice de recherche au Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema), un établissement chargé de conseiller les politiques publiques des collectivités territoriales.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut