70 000 hépatites en Rhône-Alpes

En plus, c'est remboursé à 100 % "

Lyon Capitale : Qu'est-ce qu'une hépatite ?

Christian Trepo : C'est une une inflammation du foie liée à un virus. On parle d'hépatite virale. Il s'agit de la destruction des cellules qui peuvent, au fil du temps, via la chronicité, détruire le foie qui est un organe essentiel à la vie. Ca ne fait pas mal. On peut donc avoir ce type de problèmes pendant une dizaine d'années sans le percevoir. Corollaire : on découvre tardivement la maladie quand le foie est compromis.

Combien de sortes d'hépatites connait-on ?

Il en existe 5. L'hépatite A, B, C, D et E, sachant que les deux grandes sont la A et la B.

Les hépatites A sont moins fréquentes. Elles se transmettent par l'eau, parfois par les coquillages. Les hépatites E ressemblent aux hépatites A mais s'attrapent dans les pays exotiques. Leur particularité : elles sont beaucoup plus graves au 3e trimestre de la grossesse. Le risque est la mort. Quant aux hépatites D, il s'agit d'une maladie plus rare qui a besoin de l'hépatite B. En réalité, elles viennent aggarver l'hépatite B. Elles sont plus fréquentes chez les toxicomanes, notamment en Turquie, en Amazonie ou en Afrique.

Comment se transmettent les hépatites B et C ?

La B et la C ont une voie commune : le sang. Mais l'hépatite B a deux autres particularités : elle se transmet énormément par les relations sexuelles et de la mère à l'enfant par la grossesse.

Combien de cas sont connus en France et en Rhône-Alpes ?

En France, il y a 300 000 personnes atteintes d'une hépatite B et 400 000 d'une hépatite C. Pour la région Rhône-Alpes, il faut compter 10 %, soit 30 000 pour l'hépatite B et 40 000 pour l'hépatite C.

Quel est l'objet de la journée de samedi ?

La sensibilisation. Les hépatites sont des maladies fréquentes et graves. Quand on les perçoit, c'est trop tard. Or, on a les médicaments efficaces qui stabilisent ou guérissent dans la majorité des cas. Et les progrès sont considérables. En 2010, on pourra guérir 90 % des malades. Il faut savoir que l'hépatite C est la seule maladie chronique curable depuis la tuberculose.

Qui est concerné ?

Tout le monde. Celles et ceux qui ont subi une opération significative avec plusieurs jours d'hospitalisation, avant 1992, doivent se faire dépister. Comme celles et ceux qui voyagent, ont une sexualité généreuse, qui se sont fait tatouer ou percer. C'est trop bête de ne pas se faire dépister : ça peut vous sauver la vie. En plus, c'est remboursé à 100 %.

Où ? Place de la République

Quand ? de 14h à 18 h

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut