Jean-François Ploquin

6 minutes chrono avec Jean-François Ploquin, président de l'association qui s'occupe de la prise en charge des réfugiés afghans

Jean-François Ploquin, le directeur de l’association lyonnaise Forum-Réfugié-Cosi, est l’invité de l’émission 6 minutes chrono de Lyon Capitale. L’association s'occupe de la prise en charge des réfugiés afghans arrivés à Lyon et à Villeurbanne.

Depuis la prise de pouvoir des Taliban à Kaboul, la capitale afghane, à la fin du mois d’août, plus de 85 réfugiés afghans sont arrivés à Lyon. L’association Forum-Réfugié-Cosi est chargée de les accueillir.

« Ils sont arrivés en bus directement après leur arrivée à Roissy » explique Jean-François Ploquin. Il poursuit : « Ils sont aujourd’hui en sécurité, loin des dangers de Kaboul, dans un lieu propice au repos. »

Le profil des réfugiés à Lyon ? Beaucoup de familles :

Au total, les 85 réfugiés sont composés d’une « vingtaine de famille, avec une part à peu près égale d’hommes et de femmes, avec surtout beaucoup d’enfants, 33 en tout allant de quelques mois à 15 ans ».


"Tous ont un lien avec la France notamment avec les services de l’ambassade, du consulat, avec l’armée ou des ONG aussi" 

Jean-François Ploquin, directeur de l'association Forum-Réfugié-Cosi


Y-a-t-il des personnes isolées ? Jean-François Ploquin répond : « Quelques-uns en effet, car leur famille n’a pas pu les rejoindre à l’aéroportTous ont un lien avec la France notamment avec les services de l’ambassade, du consulat, avec l’armée ou des ONG aussi. Il y a aussi des fixeurs, ces personnes qui aident les journalistes étrangers à faire interface avec le milieu. »

Un accueil en plusieurs étapes

« En ce moment, on gère une première étape qui comprend une quarantaine sanitaire puisque l’Afghanistan est classé en zone rouge. Ils ont donc été à l’isolement. Ensuite, viendra la seconde étape avec l’Office Français pour l’immigration et l’Intégration qui va les aider à trouver une place dans le dispositif national d’accueil. »


"Ces personnes auront le droit de demander un logement, de travailler, de suivre des formations" 

Jean-François Ploquin, directeur de l'association Forum-Réfugié-Cosi


Le directeur de Forum-Réfugié précise les modalités administratives d’accueil : « Tous les réfugiés vont faire une demande d’asile, c’est-à-dire demander à protection de la France. Un processus qui va prendre quelques semaines, peut-être un peu plus. Ensuite ces personnes auront le droit de demander un logement, de travailler, de suivre des formations. Nous les accompagnerons bien sûr, car beaucoup devront abandonner la profession qui était la leur en Afghanistan : on ne quitte pas un emploi à Kaboul pour retrouver le même à Lyon ».

L’association, soutenue financièrement par l’Etat et les collectivités locales, aidera aussi les réfugiés à apprendre le Français : « Il y a une profonde reconnaissance pour la France qui les accueille ».

Sur le rôle des élus

« Les maires ont la grande responsabilité de créer un climat d’accueil. Cela passe par leurs compétences notamment le domaine de l’école, de l’insertion professionnelle, le logement… » décrypte Jean-François Ploquin. Selon lui, la question financière de cet accueil relèverait d’une responsabilité de l’Etat. Il avance aussi : « Il y a un contrat territorial d’accueil des réfugiés entre la Métropole de Lyon et l’Etat, qui s’ajoute au tissu associatif de Lyon et aux initiatives citoyennes ».

Lire aussi : 6 minutes chrono avec le "Monsieur Tourisme" de Lyon : quel bilan pour cet été touristique en pleine pandémie ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut