3 questions à Barth

Il confie en exclusivité pour Lyon Capitale les raisons de son arrivée sur Radio Espace.

Lyon Capitale : Barth, pourquoi ce retour à la radio ?
Barth : Tout simplement parce qu'une fois que tu as goûté à la radio, c'est très dur d'arrêter. Ca me manquait trop. J'ai une boîte de production et j'avais différents projets dans les tuyaux et notamment une émission de libre antenne. J'espère qu'en locale ça fonctionnera aussi bien que ça l'a fait lorsque je travaillais sur
Europe 2.

La direction de Radio Espace vous a-t-elle fixé des objectifs d'audience ?
Non, et cela faisait partie du deal avec Espace. On est des petits artisans, on va faire notre petite émission, on va voir ce que ça donne. Il n'y a pas de stress, pas de pression. Cette émission va être délocalisée, elle aura lieu au Quartz (Cordeliers) et va s'appeler l'Open Barth. Ca sera un talk show assez musical avec 5, 6 titres par heure.

Souvent les libres antennes sont associées au sexe, dérapages en tout genre ....
J'ai fait 10 ans d'antenne sur des réseaux nationaux, je n'ai jamais eu de problème avec le CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel). Ils ne connaissent pas mon nom, ils ne savent même pas que j'existe. Je ne suis pas là pour faire de la provocation pour de la provocation. Ca ne m'intéresse pas, ça ne me ressemble pas. J'ai simplement envie de parler aux gens, de m'amuser.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut