Run in Lyon

250 étudiants lyonnais au départ d’une course de charité de 600 km

Près de 250 étudiants de l’Ecam de Lyon partent ce vendredi de la place Louis-Pradel avec pour objectif de rejoindre la dune du Pilat d’ici lundi. L’objectif de cette course-relais : récolter des fonds pour l’association L’Arche, qui accueille des personnes handicapées mentales.

On est un peu stressés, mais surtout très excités, c’est la consécration de plusieurs mois de travail”, explique Laure Ruscassie, chargée de la communication de l’événement. Plusieurs centaines d’étudiants de l’école d’ingénieur Ecam à Lyon partent ce vendredi après-midi de la place Louis-Pradel pour une course d’endurance longue de 600 km. C’est par équipe de quatre, à la manière d’un relais, qu’ils comptent effectuer l’exploit d’arriver lundi aux alentours de 14h à la dune du Pilat, dans le bassin d’Arcachon. Leurs seules pauses : des étapes pour dormir et manger.

Les étudiants courent afin de récolter des fonds pour L’Arche, une association accueillant des personnes handicapées mentales pour mieux les insérer dans la société. Pour cela, chaque participant paye son inscription à la course (une trentaine d’euros) et l’équipe bénéficie de sponsors.

“Plus qu’une tradition, un moyen d’être ensemble”

Cette course d’endurance est une tradition vieille de 22 ans pour l’Ecam. Chaque année, des centaines d’étudiants, exclusivement de l’école, se lancent de la place Louis-Pradel direction une côte française afin de récolter des fonds pour une association. L’an passé, ils avaient rejoint l’île de Ré pour l’Association francophone des glycogénoses. “Plus qu’une tradition, c’est aussi un moyen pour tous les élèves de se retrouver en dehors de l’école”, ajoute Laure Ruscassie.

Considéré comme un événement marquant de la vie associative de l’école, il est aussi un bon moyen de maintenir des liens entre les différentes promotions de l’Ecam Lyon. Chaque année, des ingénieurs des précédentes promotions soutiennent les coureurs et les accueillent chez eux. En plus des coureurs lyonnais, 12 élèves de l’Ecam Strasbourg rejoignent le relais pour soutenir, eux aussi, L’Arche.

à lire également
La décision du gouvernement de fermer les bars dans la Métropole de Lyon à 22h au maximum dès lundi suscite incompréhension et désarroi chez les professionnels du secteur. Peu s'attendaient à une telle décision. Et beaucoup redoutent de devoir fermer tout court dans quelques jours, comme à Marseille.
Faire défiler vers le haut