Xavier Rabilloud
DR

"12 à 14 fois plus que le taux de radioactivité naturelle"

Xavier Rabilloud est le porte-parole du réseau Sortir du nucléaire, un collectif de 875 associations françaises et européennes antinucléaires basé à Lyon. Il revient au micro de Lyon Capitale sur le convoi de déchets nucléaires parti, vendredi 5 novembre, de l'usine de retraitement de La Hague (département de la Manche) et arrivé, lundi 8 novembre, à Dannenberg, en Allemagne. Ce convoi représente un "danger sanitaire réel", "équivalent à deux fois la quantité de radioactivité rejetée par Tchernobyl".

Il revient également sur le projet d'enfouissement des déchets nucléaires français sur le site de Bure, dans la Meuse. Un "pari absurde et infondé", arguant de l'impossibilité pour n'importe quel géologue sérieux de garantir la stabilité des roches sur le long terme.

à lire également
David Kimelfeld
Reçus ce vendredi par David Kimelfeld, les organisateurs de la marche pour le climat à Lyon ont de bonnes nouvelles pour l'environnement. Le président de la Métropole s'associe au vœu de sortie des énergies fossiles des investissements de la collectivité et a demandé la participation de citoyens à l'écriture du Plan Climat Energie Territorial 2020-2030 afin "d'aller plus loin face à l'accélération du changement climatique".   
5 commentaires
  1. jerome manin - 9 novembre 2010

    Quand l'idéologie vient confisquer le débat écologique, économique, politique et social, on est beaucoup plus proche de la scientologie que de la science.

  2. Gérard Eloi - 9 novembre 2010

    Débat économique, social, politique :-France, Chine et Areva signent un contrat de 3,5 milliards d'euros pour extraction d'uranium au Niger, avec ouverture là-bas d'une nouvelle mine. Quelle part de ces 3,5 milliards pour la population locale, la première consternée ? Et quelle part pour Areva, le ' leader mondial de l'Uranium' ?-Débat écologique, politique : comment peut on traiter les déchets radioactifs, en tendant de manière scientifiquement démontrée vers le risque zéro pour les générations futures ?Ma conclusion : il faut d'urgence sortir du pétrole, et aussi du nucléaire. Un programme présidentiel en 2007 proposait des pistes très sérieuses en ce sens. Mais il a été outrageusement raillé et saboté. Sans doute parce qu'il s'attaquait à de trop gros intérêts financiers. Une marque comme ' Total' serait-elle une abréviation de ' totalitaire' ?

  3. brigitte - 9 novembre 2010

    Ces contrats, c'est grâce à Gérard Collomb.Après on dit que ses voyages en asie ne servent à rien...

  4. Gérard Eloi - 9 novembre 2010

    Remarque très intelligente, Brigitte. Un grand merci !

  5. jerome manin - 9 novembre 2010

    Il faudra sortir de la propagande totalisante avant d'envisager une sortie du nucléaire et il y a un sérieux travail d'éducation élémentaire.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut