Christian Têtedoie, cuisinier solidaire de l’année Gault&Millau @Veronique Vedrenne

Deux chefs cuisiniers de Lyon hautement récompensés par le Gault&Millau

En ces temps sombres de restaurants fermés pour cause de Covid, une bonne nouvelle : le guide gastronomique Gault&Millau a dévoilé son palmarès 2021. Deux chefs cuisiniers de Lyon sont lauréats.

Il intervient au Centre Léon Bérard pour les patients atteints de cancer et les soignants. L'idée : améliorer la qualité des repas de 1400 personnes avec des produits frais et cuisinés. "La bonne nourriture aide à guérir, à avoir de l'estime de soi, à prendre du plaisir" explique à Lyon Capitale le chef, très engagé (il y a quelques années, son intention de faire la même chose dans les cantines de la ville a néanmoins échoué, faute de bonnes volontés). Il participe à l'opération "Pères Noël verts" en réalisant des recettes de fêtes à partir d'aliments distribués par le Secours Populaire. Il est le parrain de l'association "Les 111 des Arts" qui vend des oeuvres pour soutenir par des dons issus de leurs recettes les enfants atteints de cancers et leucémies, en améliorant leurs conditions d’hospitalisation et en favorisant la recherche pédiatrique.

Christian Têtedoie, cuisinier lyonnais, Meilleur ouvrier de France, président de l'Association des  Maîtres Cuisiniers de France, est sur tous les fronts, donne de sa personne, de son temps. Et surtout donne l'exemple.

Actions tous azimuts

Il se voit aujourd'hui récompenser à juste titre pour ses actions solidaires tous azimuts. Le guide gastronomique Gault&Millau vient de le distinguer "cuisinier solidaire de l'année". Le petit livre jaune souligne "un homme, qui parle peu et agit beaucoup" qui  "encourage et forme des jeunes cuisiniers à longueur d’année". C'es sa pépinière de chefs Arsenic, dont le concept est d'aider matériellement les jeunes chefs dans un restaurant unique où ils peuvent pouvoir donner libre cours à leur créativité.

"Selon son cœur et ses convictions, poursuit le Gault&Millau, Christian s’est beaucoup investi pendant toute cette période douloureuse. En aidant les jeunes, comme à l’accoutumée, mais en s’engageant, et sans relâche, auprès des hôpitaux de la ville, pour les soignants, mais aussi pour les patients et s’investissant totalement dans ce qu’il considère comme une mission naturelle."

Cerise sur le gâteau, Christian Têtedoie est aussi un chef très préoccupé par les productions durables (il a son propre potager, il travaille avec le Centre de ressources de botanique appliquée sur les graines anciennes locales), les circuits courts (avec la plateforme de mise en relation Mes producteurs / Mes cuisiniers).

Un "Grand de demain" à Ainay

Le deuxième chef de Lyon distingué par le Gault&Millau n'est autre que Maxime Laurenson, du restaurant Rustique, dans le quartier d'Ainay. Le transfuge de la rue de Bourgogne, à Paris, repart avec le trophée de "Grand de demain".

Il y a un an, quasiment mois pour mois, Lyon Capitale avait particulièrement apprécié sa cuisine cuisine très identitaire, au plus près de la terre et du terroir. Nous en avions fait notre coup de coeur et révélation culinaire de l'année 2019. "On pourrait penser, de prime abord, à de la pure démonstration. Il n'en est rien. Les cuissons se révèlent extrêmement précises, les assaisonnements bigrement imaginatifs." Sorti d'un dîner magistral, nous avions écrit que le restaurant risquait fort de faire parler de lui.

Lire l'article ici : Rustique, la haute cuisine paysanne

Les grandes toques Gault&Millau de l'année 2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut