Burger King

Burger King en négociation à Lyon Part-Dieu

Le roi du Whopper serait en négociation avancée avec le groupe Unibail-Rodamco pour s'installer dans le centre commercial de la Part-Dieu.

Le Whooper flame grilled arrive à Lyon en 2014.

Le Whooper flame grilled arrive à Lyon en 2014.

On savait que Burger King s'installait à Confluence. Lyon Capitale l'avait écrit il y a quelques mois. Le roi du Whopper est d'ailleurs en plein chantier. Ce qu'on vient d'apprendre par l'un des pontes de l'immobilier commercial lyonnais c'est que la chaîne de restauration rapide américaine, seul vrai concurrent de McDonald's, est en négo avancée pour s'installer dans le centre commercial de la Part-Dieu.

Si on y réfléchit bien, c'est assez logique : les deux centres commerciaux appartiennent au même groupe immobilier : Unibail-Rodamco (capitaux suisses, japonais et néerlandais). Un mastodonte de l'immobilier commercial – n°1 en Europe -, côté en bourse et doté d'un portefeuille d'actifs de 30,5 milliards d'euros (au 30 juin 2013).

Et Burger King, dans le jargon commercial, c'est ce qu'on appelle une locomotive. Certes, à la Part-Dieu, il n'y en a pas besoin tant le centre marche bien. La Part-Dieu et ses 270 boutiques, c'est 752 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel pour 34 millions de visiteurs...

Primark, Burger King...

Show part-dieu © tim douet_0058 ()

© Tim Douet

Mais 2014 a été marquée par le grand projet de rénovation du niveau Métro et des sanitaires, "pour offrir un accès plus moderne et convivial à ces espaces qui seront alors totalement en phase avec le centre de shopping".4 millions d'euros d'investissement quand même.

Et Unibail-Rodamco compte bien encore imposer la Part-Dieu comme la référence lyonnaise et l'un des incontournables européens. Preuve en est, selon nos informations, le groupe de prêt-à-porter irlandais à petit prix Primark pourrait s'installer à la place du magasin de hi-fi et électroménager Boulanger, côté cours Oxygène (la chaîne a intégré le top 25 des enseignes qui vendent le plus d'articles).

Bref, qu'un Burger King débarque à la Part-Dieu, il n'y aurait rien d'étonnant (le subjonctif est de mise, pour cause de négociations en cours).

Un marché à 6 millions de Burgers

Dix-sept ans après avoir quitté la ville, Burger King revient donc dans la "capitale de la gastronomie". Dans le viseur, un marché à 6 millions de burgers par an.

Pour l'heure, c'est McDo qui truste la 1re place à Lyon, avec 10 "restaurants", soit 1 fast-food pour 48 000 habitants.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut