Everton - Lyon : le match vire à la bagarre

La rencontre entre l’Olympique lyonnais et Everton a bien failli tourner à la bagarre générale hier soir sur le terrain du Goodison Park.

Coup de sang sur le terrain lors de la rencontre entre L’Olympique lyonnais et Everton ce jeudi soir. À la 64e minute de jeu, le capitaine de l’équipe anglaise Ashley Williams a volontairement poussé Anthony Lopes hors du terrain. Venu protéger son gardien avec les autres joueurs, Lucas Tousart a reçu des coups d’Ashley Williams et des spectateurs en bordure du terrain. La situation a forcé Bruno Genesio à rentrer sur le terrain pour calmer ses joueurs. Le pugilat, qui n’a duré qu’une trentaine de secondes, s’est soldé par un carton pour Ashley Williams et un second pour Bertrand Traoré. Un moment de tension sans violences excessives à en croire Anthony Lopes, qui s’est exprimé juste après le match : “Ça a réveillé le public, ça les a plus révolté qu’autre chose. Ça ne fait pas partie de l’ambiance qu’un supporter frappe un joueur adverse.” La rencontre s’est conclue par une victoire des Lyonnais, deux buts à un contre Everton.

Retrouvez toute l'info sur l'Olympique lyonnais sur notre site partenaire olympique-et-lyonnais.com
à lire également
Grand stade Parc OL
De nouvelles mesures ont été annoncées ces derniers jours pour tenter d'enrayer l'épidémie de coronavirus dans la région. La jauge maximale autorisée pour les grands rassemblements a été abaissée à 1 000 personnes à Lyon, contre 5 000 précédemment. Le club rhodanien trouve cela "injuste".
Faire défiler vers le haut