Des heurts entre supporters lyonnais et marseillais sur l'A7

De violents heurts entre supporters lyonnais et marseillais ont éclaté cet après-midi sur l’autoroute A7 à proximité du péage de Bollène (Vaucluse). Un car de supporters marseillais et un minibus qui montaient à Saint-Etienne se sont retrouvés « par hasard » à côté d’un car de supporters lyonnais qui revenait de Nice (le match a été reporté à dimanche 15h05).

De terribles affrontements ont eu lieu entre les deux camps. Le minibus marseillais aurait chargé les supporters de l’OL, roulant même sur l’un d’entre eux selon un témoin. D’après la police, un premier bilan fait état de 16 blessés dont deux graves. Mais les circonstances restent encore à déterminer.

Joint par téléphone, un supporter lyonnais présent lors des affrontements indique quant à lui que "quatre blessés graves sont partis à l’hôpital". Ce dernier décrit des scènes de rares violences : "C’était la guerre ! Personne ne peut s’imaginer ce qu’il s’est passé. Des gens se sont faits rouler dessus…"

Pour l’heure, les groupes de supporters se rejettent la faute. Les South Winners de Marseille dénoncent un "guet-apens" tendu par les Lyonnais. De leur côté, les supporters de l’OL présents dans les heurts expliquent avoir répliqué à l’attaque des Sudistes.

Les forces de l'ordre ont pris les noms des supporters lyonnais présents. Les bus sont repartis de Bollène après plus de 2h d'attente. Le déplacement organisé demain par le Kop Virage Nord est annulé.

à lire également
Les travaux continuent sur le pont de Givors, générant des perturbations importantes. Des coupures nocturnes sont à prévoir dès ce lundi soir, suivies de difficultés de circulation jusqu'au mois de septembre.
2 commentaires
  1. Sophie_Lyon - 19 mai 2013

    Combien de temps encore allons nous subir ces supporters alcooliques et violents ? combien nous coûtent ils d'argent public ?

  2. patriceB - 19 mai 2013

    Moralité : les supporters de l'OL et de l'OM sont aussi intelligents que ceux du PSG

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut