EELV

Têtes de liste, projet : les écolos avancent seuls

Ce mercredi, les écologistes ont présenté les grandes lignes de leur programme en vue des municipales de Lyon, ainsi que leurs têtes de liste par arrondissement. Les militants sont appelés à voter samedi pour entériner ces choix.

Est-ce le top départ d'une campagne 100 % écolo ? Ce mercredi, EELV présentait les grandes orientations de leur programme lyonnais en vue des municipales, ainsi que leurs têtes de liste dans les arrondissements. "Nous ne nous reconnaissons pas dans une cette ville qui se rêve toujours plus grande, plus haute, plus rapide", énoncent-ils. Est-ce leur futur slogan ? "D'Only Lyon à slowly Lyon" est le condensé d'un projet qui consacre un recentrage sur la proximité.

Remonte-vélos, métro ouvert samedi soir et un pass TCL pour les étudiants

Parmi leurs propositions, des remonte-vélos à la Croix-Rousse et à Fourvière, une vignette multi-modale valable pour les voitures et les transports en commun, la transformation de l'A6/A7 en boulevard urbain, des métros et trams circulant en continu dans la nuit de samedi à dimanche, des garderies pour enfants ouvertes de 7h30 à 18h30, une bibliothèque accessible le dimanche, un Pass TCL à 20 euros pour les étudiants et la rénovation de 16 000 logements par an. Pour booster l'agriculture de proximité, ils veulent favoriser l'ouverture de points de vente dans les quartiers, à l'instar de ce que serait la Halle Martinière ou des marchés de soirées. En matière de démocratie locale, ils comptent asseoir le rôle des conseils de quartiers, créer des conseils consultatifs des étrangers et revaloriser le rôle des mairies d'arrondissement, consultées en amont des projets, alors que s'affirmera la Métropole. Ils plaident enfin pour que le service d'eau, le traitement des déchets et le devéloppement des réseaux numériques soient gérés directement par la collectivité.

Accord avec le Gram : la porte se referme

A l'inverse de Gérard Collomb, les écologistes souscrivent à une stabilité fiscale, prévoyant des bonus pour les comportements civiques (tri des déchets par exemple) et des malus pour les autres (droits de mutation, parking). Et pour donner corps à cette promesse, ils ciblent des économies : non desserte du Grand Stade de l'OL, arrêt de la construction des deux incinérateurs, abandon de l'Anneau des Sciences.

Des binômes homme/femme ont été dévoilés dans chaque arrondissement. Comme prévu, Emeline Baume figure dans le 1er, rendant moins aisé un accord avec la maire sortante Nathalie Perrin-Gilbert (Gram). Etienne Tête trouve un point de chute dans le 4e. Philippe Meirieu, non candidat, sera à la tête de leur comité de soutien. Ce casting et ces orientations seront débattus et avalisés par un vote à bulletin secret samedi. La porte n'est pas complètement fermée à une alliance avec le Gram et le Front de Gauche, mais de moins en moins entrebaillée.

-----------------

Les têtes de liste EELV par arrondissement

1er arrondissement : Émeline Baume / Luc Voiturier

2ème arrondissement : Amaury Rubio / Femme

3ème arrondissement : Françoise Chevallier / Pierre Hémon

4ème arrondissement : Étienne Tête / Maïa Rosenberger

5ème arrondissement : Maxime Huré / Nina Lejeune

6ème arrondissement : Frédérique Jarret / Homme

7ème arrondissement : Bruno Charles / Corinne Iehl

8ème arrondissement : Patrick Odiard / Pascale Bonniel-Chalier

9ème arrondissement : Fatiha Benahmed / Thierry Wilhelm

à lire également
Rassemblement des soutiens à Collomb sur les quais du Rhône, en janvier 2008 © RRF
Lors des deux dernières campagnes municipales, Gérard Collomb a fait la différence grâce à un soutien large de personnalités de la société civile venues d’horizons politiques très divers. Pour l’instant, ils ne sont pas nombreux à se positionner en sa faveur pour 2020.
3 commentaires
  1. Dollet - 21 novembre 2013

    Les lourdes questions de l'écologie, de la transition énergétique renvoient à un changement profond de société qui va bien au dela du programme annoncé par EELV! Les bonnes réponses ne pourront être apportées que par une mobilsation massive des citoyens, telle qu'un large rasemblement des forces démcratiques et de gauche sera à même de l'incarner à Lyon. Seul ce rassemblement pourra infléchir sensiblement les orientations libérales et mégalo-politaines de l'actuel exécutif!

  2. FOurs - 21 novembre 2013

    bon article…

  3. Dollet - 21 novembre 2013

    Bizarre! Il n'y aurait pas de femme écologiste dans le second arrondissement?? Une abscence révélatrice peut-être d'une difficulté bien plus grande encore, celle de présenter des !istes complètes dans chaque arrondissement et surtout paritaires?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut