La chambre régionale d’agriculture s’installe à Lyon

La chambre régionale d’agriculture de la grande région Auvergne-Rhône-Alpes va prendre ses quartiers à Lyon, alors que la direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (Draaf) restera à Clermont-Ferrand. Destiné à répartir les pôles de décision, ce compromis est largement décrié de l’autre côté du Forez. Et le choix d’un président auvergnat ne semble pas aider à faire passer la pilule.

"Un coup de force" ! C'est en ces termes que le journal auvergnat La Montagne révélait hier l'information, confirmée depuis, annonçant l'installation à Lyon du siège de la chambre d'agriculture d’Auvergne-Rhône-Alpes. Un "diktat" des huit départements rhônalpins, en mesure d'imposer leur décision aux quatre départements auvergnats, selon le quotidien.

“Pas de déséquilibre entre l’Auvergne et Rhône-Alpes”

Dans les instances concernées, en revanche, cette prétendue spoliation de compétences est vue comme un compromis politique. Un moyen de répartir les compétences alors que le Gouvernement a assuré au mois de novembre vouloir installer la direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (Draaf) à Clermont-Ferrand. Et cela "dans la durée", "en y confortant des compétences clés et en consolidant ses effectifs".

La capitale auvergnate et Lyon travailleront de concert, a assuré l'actuel président de la chambre régionale d'Auvergne, Gilbert Guignand, à l'AFP, ajoutant que les questions liées à l'élevage pourraient être "concentrées en Auvergne". "Il n'y aura pas de déséquilibre entre l'Auvergne et Rhône-Alpes. Le siège social, ce n'est pas capital. Les réunions auront lieu à Saint-Étienne, à La Tour-de-Salvagny par exemple", anticipe-t-il.

Décision entérinée ce jeudi

Le calendrier donne raison à celui à qui devrait revenir la présidence de la chambre régionale d'agriculture, puisque c'est à Saint-Etienne ce jeudi que 102 élus voteront pour entériner le choix du président et du lieu du siège. Décisions qui devront ensuite être avalisées par le préfet de la grande région, Michel Delpuech.

2 commentaires
  1. FEFI - 17 décembre 2015

    Erreur, AU a plus de vaches et RA plus de personnes, ce devrait donc être le contraire, non?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut