Juliette Méadel
Capture d’écran

Crèche à la région : “Wauquiez a perdu la raison” selon Juliette Méadel

La secrétaire d’État chargée de l’aide aux victimes a considéré ce matin sur l’antenne de Sud Radio que l’installation d’une crèche de 14 m2 dans le hall de l’hôtel de région à Lyon était une “provocation” de la part de Laurent Wauquiez.

L'installation d'une crèche de Noël géante dans l'hôtel de région de la Confluence crée la polémique. L'ex-porte-parole du Parti socialiste (entre 2014 et 2016) a estimé ce jeudi matin sur Sud Radio que l'installation d'une crèche pour Noël dans l'hôtel de région aurhalpin comme "un recul par rapport à la laïcité".

"Les crèches ont toute vocation à être dans les églises, les domiciles de chacun, l'espace privé, mais, jusqu'à nouvel ordre, la laïcité fait que dans les espaces publics, il n'y a pas de manifestation religieuse. C'est une provocation, je trouve que c'est dangereux", a déclaré Juliette Méadel.

De son côté, Laurent Wauquiez s'appuie sur une décision du Conseil d'Etat prise au début du mois de novembre, selon laquelle une crèche de Noël ne peut pas être installée "dans les bâtiments publics, sièges d'une collectivité publique ou d'un service public, sauf si des circonstances particulières montrent que cette installation présente un caractère culturel, artistique ou festif". Il invoque ainsi la dimension culturelle et historique de la crèche pour justifier sa décision.

“pure politique politicienne”

Un message purement électoraliste, selon Juliette Méadel. "Instrumentaliser des crèches qui sont un symbole de paix, de rassemblement, essayer de détruire ce symbole de la crèche à des fins de pure politique politicienne n'est pas à la hauteur du moment. De ce point de vue-là, Laurent Wauquiez a perdu la raison", conclut la secrétaire d'Etat.

Si l'opposition au conseil régional, par le biais de Jean-François Debat, dénonce l'installation de cette crèche comme une "initiative qui remet en cause le principe de laïcité et de neutralité du service public", la polémique vise également, selon lui, à faire objet de "chiffon rouge" pour "cacher l'indigence d'un budget de 71 pages non chiffré qui continue à stigmatiser les demandeurs d'emploi, les précaires et à assurer un guichet ouvert au clientélisme".

à lire également
bouchons
Interpellée ce vendredi au sujet du projet de l’A45 entre Lyon et Saint-Etienne, Élisabeth Borne, la ministre des Transports, a assuré que “toutes les solutions sont étudiées” au gouvernement. Sans toutefois évoquer d’alternative… 
3 commentaires
  1. Jean Jaurès - 15 décembre 2016

    Cette installation est dans le droit fil de la visite des élus de la Région, Collomb et Wauquiez en tête, au Vatican il y a quelques jours. Ces apprentis sorciers sont dangereux parce qu'ils mêlent l'espace public et l'espace privé, pa

  2. Jean Jaurès - 15 décembre 2016

    ... parce qu'ils communautarisent la société qui n'en a vraiment pas besoin. Ils sont irresponsables parce qu'ils sèment les germes de la guerre civile. Honte à eux! Bravo Méadel!

  3. Canut - 16 décembre 2016

    @ Jean Jaurès Sombre buse! Vous travaillez jamais ou quoi? Vous faites quoi à part troller tous les articles de ce site qui parlent de catholiques, Vatican, chrétien, crèche, Jésus? Ça se soigne, il faut aller voir un psy. Ou alors allez vous plonger la tête dans le baptistère de St Jean. En quoi la crèche dérange plus que le sapin ou que Papa Noël ? Tous ces signes ostentatoires rappellent que c'est bientôt Noël, et que la raison de vos vacances pépère la semaine prochaine, c'est bien une fête RELIGIEUSE, la naissance du Christ que ça vous plaise ou non. (et ce même si je pense effectivement que ceux qui veulent comprendre ce que c'est que la crèche n'ont qu'à aller à l'église, Wauquiez en tête )Plein le dos à la fin

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut