Emmanuel Macron
© AFP

Stèle d'Izieu profanée : Macron "condamne avec une absolue fermeté"

Le président de la République a dénoncé "un acte indigne et lâche qui ne restera pas impuni" après le saccage à Lyon d’une stèle en mémoire des enfants et adultes raflés à Izieu (Ain).

Après l'annonce du saccage d'une stèle en mémoire des 44 enfants juifs et des sept adultes raflés à Izieu (Ain), Emmanuel Macron, le président de la République, a publiquement condamné cet acte ce mardi 8 août. Dans un communiqué, le président a condamné "avec une absolue fermeté la profanation de la stèle érigée en la mémoire des 44 enfants juifs et des sept adultes déportés après la rafle d’Izieu".

"Violer ainsi la mémoire de la déportation est un acte indigne et lâche qui ne restera pas impuni. Les auteurs de cette profanation d’une ampleur sans précédent seront recherchés et traduits en justice avec la dernière détermination", a poursuivi le président de la République avant d'adresser aux familles des victimes et aux responsables du site d’Izieu "sa sincère sollicitude".

La stèle dégradée avait été découverte ce lundi dans le Jardin des 44 enfants d'Izieu situé derrière le Centre d’histoire de la Résistance et de la Déportation (7e arrondissement). Posée sur un socle, elle a été totalement saccagée et la pierre sur laquelle les noms des déportés étaient inscrits a été arrachée.Une enquête est en cours et aucune piste ne semble privilégiée pour le moment.

à lire également
Un trentenaire a été interpellé le 11 juillet, à Villeurbanne, pour avoir commis des violences sur sa sœur, l’avoir menacé de mort et dégradé son véhicule. Un équipage de l’unité de sécurité de proximité locale a arrêté un Villeurbannais de 31 ans le 11 juillet à 21h30 pour avoir violenté sa sœur (10 jours d’ITT) […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut