Cocaïne

L’affaire Air Cocaïne devrait bientôt toucher à sa fin

Cela fait maintenant 4 ans qu’un Falcon 50 a été saisi avec 700 kilos de cocaïne à l’aéroport de Punta Cana en République dominicaine. Cette affaire a connu de multiples rebondissements mais devrait bientôt se terminer.

Le 19 mars 2013, l’affaire Air Cocaïne éclate au grand jour. Quatre Français sont arrêtés à l’aéroport de Punta Cana en République dominicaine. Les chiffres tombent : 700 kilos de cocaïne dissimulés dans 26 valises sont retrouvés à bord de l’avion. Certaines sont cachées dans la soute et d’autres, dans le salon VIP de l’appareil. Les quatre Français interpellés ce jour-là sont : Bruno Odos et Pascal Fauret, les pilotes de l’avion, Nicolas Pisapia, passager VIP du vol et Alain Castany, un troisième pilote. Par la suite, plusieurs dizaines de militaires et de policiers dominicains sont également inculpés.

Des arrestations multiples et des peines de 20 ans d’emprisonnement

Suite à leur arrestation en République dominicaine, les quatre Français sont directement envoyés en cellule puis condamnés 2 ans plus tard, à 20 ans de prison. Nicolas Pisapia saisit la Cour suprême et obtient une liberté conditionnelle. Les deux pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos qui clament leur innocence depuis le début s’évadent en octobre 2015. Ils résident actuellement en France, sous contrôle judiciaire. Quant à Alain Castany, il a été condamné en 2016 et est placé depuis en liberté conditionnelle.

Le procès français de l’affaire Air Cocaïne a également mis en examen le jet-setter Franck Colin, un douanier présumé véreux François-Xavier Manchet et les patrons de la société de vol SN THS. Le chef du commando qui a fait évacuer les deux pilotes, Christophe Naudin a été interpellé en février 2016 au Caire puis a été envoyé en République dominicaine où il est toujours emprisonné.

Un dénouement proche

L’enquête garde l’image d’un véritable bourbier puisqu’aucune somme d’argent, destinée à payer les vols et la drogue, n’a été retrouvée par les enquêteurs. Selon Le Point.fr, la clôture de l’instruction a été annoncée aux avocats et le parquet de Marseille en charge de l’affaire pourrait bientôt rendre son verdict.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut