autoroute

Vinci décroche le marché de l’A45

Le secrétaire d’Etat aux Transports Alain Vidalies a annoncé hier que la construction et l’exploitation de l’autoroute A45 entre Lyon et Saint-Etienne serait assurée par le géant des autoroutes : Vinci.

Alain Vidalies, secrétaire d’Etat aux Transports a signé hier l’offre de Vinci concernant la construction de l’autoroute A45 reliant Lyon et Saint-Etienne. Cette signature intervient à la suite d’une rencontre entre le secrétaire d’Etat, le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau, Bernard Bonne président du conseil départemental de la Loire et Laurent Wauquiez président de la région Auvergne-Rhône Alpes.

Ces trois derniers se réjouissent de la tournure des événements et de l’aboutissement de leur projet. “Avec l’A45, nous pourrons, enfin, disposer d'une liaison routière efficace et sûre, et favoriser le développement économique futur de notre territoire, que ce soit en termes d’emploi, de transport, de compétitivité pour nos entreprises, d’attractivité ou de rayonnement” soulignent-ils dans un communiqué de presse commun.

Sur les 1,2 milliards évalués pour mener à bien le projet, Vinci bénéficiera “d’une subvention d’équilibre de 845 millions d’euros” d’après Gaël Perdriau. L’Etat prendra en charge 50 % de cette somme et le reste sera partagé entre trois collectivités territoriales dont la région Auvergne-Rhône Alpes.

L’autoroute A45 devrait être mise en service en 2022 et Vinci sera également chargé de son exploitation pour les 55 prochaines années. En 2015, le groupe affiche un total 38,5 milliards de chiffres d'affaires.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut