Vénissieux : laissé pour mort par ses agresseurs

Un étudiant a été retrouvé ce vendredi matin aux Minguettes dans un état très grave. Il avait été battu par ses agresseurs qui voulaient lui arracher son code de carte bleue.

Un homme a été retrouvé ce vendredi matin vers 5h, avenue Jean-Cagne à Vénissieux. Il avait été laissé pour mort par ses agresseurs. Il s'agit d'un étudiant en BTS qui habite Lyon 9e et qui rentrait de soirée, après un concert au Ninkasi.

Selon des images de vidéosurveillance, une première altercation a eu lieu à la gare de Vénissieux, où il a été dépouillé de son porte-feuille. Ses agresseurs l'ont conduit aux Minguettes où il a été battu. Il n'aurait pas voulu livrer son code de carte bleue. Les malfaiteurs ont cependant essayé d'effectuer des retraits bancaires. Le pronostic vital du jeune homme est engagé.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut