Une fausse agression antisémite pour acheter du cannabis

Un jeune Vaudais de 13 ans avait expliqué à la police avoir été agressé et séquestré par trois individus qui avaient proféré des insultes antisémites. Mais les trois suspects auditionnés ont présenté de solides alibis et la victime présumée reconnaissait avoir fabulé pour justifier la perte d'argent ayant servi à acheter des drogues.

L'adolescent de 13 ans avait prétendu avoir été agressé le 22 février à 21h. Demeurant à Vaulx-en-Velin, il avait raconté avoir même été séquestré par trois individus qui lui avaient dérobé son argent. Des individus qui lui avaient lancé des insultes à caractère antisémite, a-t-il ajouté. "Après avoir fait une description sommaire des malfaiteurs, ils les avaient identifiés sur les planches de portraits qu'on lui avait montrées", explique un enquêteur.

Les trois hommes hommes avaient dans la foulée été placés en garde à vue, le temps de l'audition. Mais ces derniers ont présenté des alibis solides, et la police a finalement mis en doute la version du garçon. Celui-ci a finalement reconnu avoir fabulé. Il avait surtout voulu justifier la perte de l'argent qui lui avait servi à se fournir en cannabis. Il est convoqué en maison de justice et du droit pour le 17 avril.

à lire également
2 commentaires
  1. willycat - 6 mars 2013
  2. Tryph - 12 mars 2013

    bilan de l'affaire: 3 gars placés en garde à vue pour rien... pas certain qu'ils soient ressortis avec une haute opinion de la police et de leur accusateur.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut